Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Annecy : le mauvais conducteur remercie la police de l'avoir arrêté

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

La police d'Annecy a reçu une lettre étonnante de la part d'un conducteur, arrêté en excès de vitesse. L'homme s'excuse de son comportement et évoque "l'électrochoc" provoqué par son arrestation. Il explique que cela faisait des années que sa famille avait peur de monter en voiture avec lui.

Un extrait de la lettre envoyée aux policiers d'Annecy
Un extrait de la lettre envoyée aux policiers d'Annecy - @Police74

Annecy, France

Des lettres comme celle-là, la police d'Annecy ne doit pas en recevoir souvent ! Elle est manuscrite et adressée "à l'équipe de la BAC présente vendredi à 16 heures environ, composée d'une homme et d'une femme et conduisant uns Skoda Octavia grise et bleue" (sic).

En quelques lignes, c'est un conducteur contrit qui se dévoile. Arrêté en excès de vitesse, il fait amende honorable auprès des policiers et de toute sa famille. 

Vous avez été "l'électrochoc" qui m'a fait prendre conscience que le danger sur la route ce n'était pas les autres mais c'était bien moi

Voici en totalité le texte qu'il a écrit aux policiers :

"Je suis la personne que vous avez arrêtée vendredi sur la route d'Albigny pour vitesse excessive. Je voulais simplement vous remercier de votre intervention. Vous avez été quelque part "l'électrochoc" qui m'a fait prendre conscience que le danger sur la route ce n'était pas les autres mais c'était bien moi. 

Cela fait pourtant 15 ans que mon entourage a peur de monter avec moi, j'aurais dû m'en douter mais je pensais qu'ils maximisaient les choses. Et pas du tout. Ils vous remercient de votre intervention aussi, c'est un mal pour un bien. 

Je me suis excusé auprès de toutes ces personnes pour avoir mis leurs vies en danger pendant toutes ces années. Je vous remercie aussi car vous avez sûrement sauvé la vie de ma famille et d'autres personnes. Je ne pourrais jamais sans doute m'excuser auprès de toutes ces personnes dont j'ai mis la vie en danger. 

Quelle que soit la sanction, je l'accepterai et l'assumerai. Merci encore, très très sincèrement".