Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Annecy teste une peinture phosphorescente pour une meilleure visibilité la nuit de ses pistes cyclables

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Ce jeudi 17 octobre, le marquage au sol d’une portion de la piste cyclable du Pâquier a été recouvert d’une peinture phosphorescente. Ce système testé par la ville d’Annecy en Haute-Savoie doit apporter plus de sécurité aux cyclistes circulant la nuit.

Depuis le 17 octobre, Annecy (Haute-Savoie) teste une peinture phosphorescente pour une meilleure visibilité la nuit de ses pistes cyclables
Depuis le 17 octobre, Annecy (Haute-Savoie) teste une peinture phosphorescente pour une meilleure visibilité la nuit de ses pistes cyclables © Radio France - Richard Vivion

Haute-Savoie, France

La nuit, les cyclistes ont besoin d’être vus mais il faut aussi qu’ils puissent suivre facilement les pistes cyclables. Or dans les zones où l’éclairage urbain est faible, il est parfois difficile de rester dans le bon chemin. Alors pour aider les adeptes du deux-roues, la ville d’Annecy teste depuis ce jeudi 17 octobre un guide lumineux. Une peinture phosphorescente a été appliquée sur la bande axiale et les pictos vélos d’une section de la piste cyclable du Pâquier. 

Plus visible 

"Cette technologie novatrice devrait permettre aux cyclistes de suivre la piste cyclable, en sécurité, en l’absence d’éclairage", indique dans un communiqué la mairie d’Annecy. Cette peinture phosphorescente permet 10 heures de luminescence et est visible à 80 mètres en début de soirée puis 30 mètres en fin de nuit (contre 8 mètres avec une lampe de vélo). "Il s’agit d’un test, poursuit Gilles Bernard, adjoint au maire. Nous attendons maintenant les remontées des cyclistes." 

Si cela fonctionne (…) on peut envisager un programme de mise en sécurité de tronçons mal éclairés." - Gilles Bernard, adjoint au maire d’Annecy 

ECOUTEZ Gilles Bernard, adjoint au maire d’Annecy.

  • Pour donner son avis, rendez-vous sur le site de la ville d'Annecy ou cliquez ICI. 
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu