Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après 75 ans de recherches, des objets appartenant à un rescapé mayennais des camps nazis restitués

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

Le Mémorial des déportés, à Mayenne, vient de recevoir un trésor : le portefeuille d'un résistant lavallois déporté en Allemagne en 1944, Pierre Coste. 75 ans après, il est exposé dans le musée avec les photos qu'il contenait.

Le portefeuille et des photos appartenant au résistant lavallois Pierre Coste.
Le portefeuille et des photos appartenant au résistant lavallois Pierre Coste. © Radio France - Lila Lefebvre

Un portefeuille, des cartes de visite et des photos de famille appartenant au résistant mayennais Pierre Coste : voilà les nouvelles pièces que vous pouvez découvrir au Mémorial des déportés à Mayenne. Des pièces qui sont restées 75 ans dans les tiroirs des archives allemandes, elles ont été finalement confiées au musée. 

Pierre Coste était résistant dans le groupe Libé nord en Mayenne, où il se chargeait des recrutements, des liaisons et des renseignements. Il a été arrêté deux fois puis déporté aux camps de concentration de Neuengamme et Ravensbrück en Allemagne. Il a été libéré en 1945, et a fini sa vie en Mayenne où il est mort en 1952. 

Les effets de Pierre Coste sont désormais conservés par le Mémorial des déportés de la Mayenne.
Les effets de Pierre Coste sont désormais conservés par le Mémorial des déportés de la Mayenne. © Radio France - Lila Lefebvre

"C'est très émouvant", souffle Jocelyne Doumeau, la présidente du Mémorial. "Ce sont des objets qui ont appartenu à un déporté, et qui nous reviennent, c'est tout une histoire qui revient vers la Mayenne"

Après 75 ans de recherches, les archives allemandes ont finalement restitué ce bien au Mémorial. Un travail de longue haleine. En 1945, après la guerre, l'Allemagne est contrainte de renvoyer aux rescapés et à leurs familles les objets volés lors des déportations. Au regard de leur nombre, certains ne trouvent pas leurs propriétaires. Ces objets ont donc été stockés. En 2019, l'IST (les archives allemandes de la déportations) relancent leurs recherches sur Pierre Coste, ne lui trouvant pas de descendance, elles contactent le Mémorial des déportés de Mayenne qui en est désormais le gardien. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess