Insolite

Après Hambourg et San Francisco, la peinture anti-pipi testée à Bordeaux

Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde et France Bleu mardi 29 mars 2016 à 6:00

La rue du Cellier à Bordeaux où sera testée la peinture anti-pipi
La rue du Cellier à Bordeaux où sera testée la peinture anti-pipi © Radio France - Stéphanie Brossard

Contre les fêtards indélicats pris d'une envie pressante de se soulager dans la rue, la mairie de Bordeaux va expérimenter le mur anti-pipi. Il s'agit en réalité d'une peinture hydrophobe qui fonctionne sur le mode de l'arroseur arrosé. Hambourg et San Francisco ont déjà testé avec succès.

Est-ce la solution pour empêcher les fêtards de s'en prendre aux murs de Bordeaux ? La municipalité va expérimenter prochainement le mur anti-pipi. Comprenez, une peinture appliquée sur les murs qui joue le rôle d'urineur-arrosé, pour celui qui ose se soulager dehors, plutôt qu'au WC. Cette peinture hydrophobe (testée avec succès à Hambourg et San Francisco) sera d'abord appliquée dans la rue du Cellier, perpendiculaire au cours de l'Argonne en partant de la place de la Victoire.

Deux interrogations : quel coût ? Est-ce adapté à la pierre blonde de Bordeaux ?

La mairie de Bordeaux a été interpellée par une riveraine lassée par effluves nauséabondes d'urine sur les murs du quartier. Elle avait entendu parler de cette peinture anti-pipi utilisée depuis un an avec succès dans un quartier populaire et touristique de Hambourg en Allemagne. "Pourquoi pas, puisque la propreté reste une des préoccupations principales des riverains" a répondu la municipalité. La société qui commercialise le produit en France a été contactée et elle doit venir faire des tests prochainement pour voir notamment si techniquement, la peinture adhère à la pierre blonde de Bordeaux. Autre question en suspens : le coût de cette innovation.

Emilie Kuziew adjointe : " une peinture conçue pour un autre usage au départ"

Hambourg a déjà testé le principe avec succès - Aucun(e)
Hambourg a déjà testé le principe avec succès - Capture écran dailymotion - Neare TV

Stéphane : "forcément on va réfléchir à 2 fois..."

C'est pas terrible de savoir que des fêtards font pipi en bas de chez soi. ça peut être drôle ce mur anti-pipi. Je suis curieuse de voir ça

— Anaïs

Après Bordeaux, Paris est également intéressée par cette expérimentation qui pourrait couper l'envie des fêtards indélicats.