Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Après la mobilisation des stars, le jeune Mody reste finalement en Indre-et-Loire

lundi 14 janvier 2019 à 11:50 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine, France Bleu Nord et France Bleu

Mody, 16 ans, est finalement autorisé à rester en Indre-et-Loire. Le Conseil départemental a renoncé à l'envoyer dans le Nord dans un foyer. Le jeune Malien a reçu depuis deux jours, le soutien de stars comme Omar Sy, Antoine de Caunes ou encore Laeticia Hallyday.

Mody chez la famille Soubise
Mody chez la famille Soubise © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Tours, France

La mobilisation pour Mody a donc payé ! Depuis deux jours, une pétition en ligne (qui a recueilli 30.000 signatures) demandait que ce jeune malien de 16 ans reste en Indre-et-Loire. Finalement, on a appris ce lundi matin qu'il était autorisé par le Conseil départemental à rester en Touraine. Il faut dire que la mobilisation a été extraordinaire avec le soutien de nombreux people comme Omar Sy, Antoine De Caunes, et dernièrement Marina Foïs ou encore Laeticia Hallyday.

On est super heureux, ça s'est passé comme dans les films"

Mody, 16 ans, est arrivé en Touraine il y a quatre mois. Le jeune garçon est reconnu comme mineur isolé par l'aide sociale à l'enfance : à ce titre, il est d'ailleurs hébergé à l’hôtel depuis novembre. Au quotidien, Mody peut compter sur le soutien de plusieurs familles d'Indre-et-Loire. Mais ce lundi matin, faute de place dans le département, il devait prendre le train pour Lille, pour une place en foyer. Finalement la réponse est tombée à 5 minutes du départ, sur le quai de la Gare. Mody est autorisé à rester. Pour Hélène Soubise, qui le soutient et qui l'a accompagné avec son mari depuis des mois, c'est une excellente nouvelle. C'est un truc de fou. On a eu la confirmation à 5 minutes du départ. Je suis content Mody, mais des Mody il y en a des dizaines. Je veux vraiment remercier les éducateurs du Conseil Départemental, ils font un travail compliqué et difficile. Mais l'envoyer dans le Nord, département saturé, c'était juste un non-sens. 

Je remercie toutes ces stars qui se sont mobilisées" - Mody

Hélène Soubise tient à remercier toutes les personnes qui se son mobilisées, les stars comme ses amis. "J'ai un tout petit compte Instagram de 150 amis. Mes copines ont relayé et ensuite il y a eu une mobilisation de folie. Ça me dépasse mais je suis ravie." 

Le Conseil Départemental d'Indre-et-Loire précise que le 26 novembre 2018, le Conseil départemental a sollicité le Parquet d’Indre-et-Loire car il avait dépassé ses capacités d’accueil de Mineurs Non Accompagnés au titre de l’Aide Sociale à l’Enfance, telles que définies par le Ministère de l’Intérieur, à savoir 151 jeunes sur 137 fixés par la Cellule Nationale. Il a donc, comme le veut la procédure, demandé à l’autorité judiciaire de prendre une ordonnance de placement provisoire en dehors de l’Indre-et-Loire. En effet, à cette date du 26 novembre l’Indre-et-Loire comptabilisait 1627 jeunes arrivants se présentant comme Mineurs Non Accompagnés depuis le 1er janvier, soit la réalisation de 1448 évaluations effectuées. 517 évaluations ont conduit à une reconnaissance de la minorité, dont plus de la moitié a fait l’objet d’une réorientation pour une prise en charge au titre de l’Aide Sociale à l’Enfance par d’autres départements. La décision de réorientation vers le Conseil départemental du Nord de M. FOFANA Mody a été prise par le Parquet d’Indre-et-Loire le 27 décembre 2018. En exécution de cette décision, les services du Conseil départemental d’Indre-et-Loire ont donc consécutivement organisé le départ de M. FOFANA Mody vers le Département du Nord.