Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

PHOTOS - Arbois fête le Biou malgré des vendanges historiquement basses

dimanche 3 septembre 2017 à 19:17 Par Olivia Chandioux, France Bleu Besançon

C'est la tradition chaque année à Arbois, chaque premier dimanche de septembre, la capitale des vins du Jura célèbre son Biou. Cette énorme grappe de raisins est transportée en cortège à travers la ville, puis bénit lors d'une messe.

Cette année le Biou pèse une centaine de kilos.
Cette année le Biou pèse une centaine de kilos. © Radio France - Olivia Chandioux

Arbois, France

C'était la traditionnelle fête du Biou, dimanche, à Arbois dans le Jura. Une cérémonie unique et ancestrale, où l’énorme grappe de raisin est portée en cortège de la maison Courcelles en face de la maison Pasteur jusqu'à l'église Saint Just. Cette année, le Biou pesait une centaine de kilos. Comme chaque année ils étaient quatre à le porter pour la procession, un droit ancestral qui se transmet de génération en génération.

Le Biou est constitué de dizaines de grappes de raisins, apportées par les différents viticulteurs de la ville. - Radio France
Le Biou est constitué de dizaines de grappes de raisins, apportées par les différents viticulteurs de la ville. © Radio France - Olivia Chandioux

La récolte est faible, mais la qualité du vin sera exceptionnelle." Stéphane Tissot, viticulteur à Arbois

Philippe Bulabois et Stéphane Tissot sont vignerons à Arbois. Dimanche, ils ont porté l'énorme grappe de cent kilos. Mais avec une récolte très appauvrie à cause du gel du mois d'avril, la fête du Biou était presque moins belle que d'habitude : "On a un petit pincement au coeur, ça gâche forcément un peu la fête", admet Philippe Bulabois. Pour Stéphane Tissot aussi la récolte est faible cette année : "J'ai déjà vendangé mes rouges la semaine dernière, lundi j'attaque mes blancs. Alors c'est sûr que la quantité n'est pas au rendez-vous, mais la qualité en revanche est exceptionnelle. On va fait de très beaux vins, mais ils seront rares."

Le cortège du Biou traverse la ville d'Arbois. - Radio France
Le cortège du Biou traverse la ville d'Arbois. © Radio France - Olivia Chandioux

"Le Biou c'est à la fois Noël, Pâques et le 14 juillet !" Bernard Amiens, maire d'Arbois

La foule se presse pour admirer le Biou. - Radio France
La foule se presse pour admirer le Biou. © Radio France - Olivia Chandioux