Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

PHOTOS - Ardèche : concours de pulls de noël moches à Beauchastel

vendredi 14 décembre 2018 à 4:55 Par Nicolas Joly, France Bleu et France Bleu Drôme Ardèche

Mercredi soir, la troupe de théâtre de la MJC de Beauchastel (Ardèche) organisait un concours de pulls de Noël moches. Les participants de tous les âges se sont donnés du mal pour présenter leurs tricots les plus laids. Une idée inspirée du concours international des pulls moches d'Albi.

Le concours des pulls moches est inspiré de celui d'Albi, qui a eu lieu le 1er décembre pour sa deuxième édition
Le concours des pulls moches est inspiré de celui d'Albi, qui a eu lieu le 1er décembre pour sa deuxième édition © Radio France - Nicolas Joly

Beauchastel, France

Il y a des pulls qui grattent et il y en a qui piquent les yeux.  La troupe de théâtre de la MJC de Beauchastel (Ardèche) organisait ce mercredi un concours de pulls de noël moches. L'idée est inspirée du championnat du monde des pulls moches organisé à Albi depuis l'année dernière. Ici c'est comme un défilé de mode, sauf que l'on y célèbre le kitsch, la laideur et le mauvais goût. Plus c'est immonde, plus ça plaît

Faire soi-même son pull moche est une activité qui permet de laisser s'exprimer sa créativité sans être limité par une quelconque forme de goût - Radio France
Faire soi-même son pull moche est une activité qui permet de laisser s'exprimer sa créativité sans être limité par une quelconque forme de goût © Radio France - Nicolas Joly

Un atout : la créativité

"Il y a du lourd ce soir", constate Mathilde, l'une des organisatrices de la soirée. Membre de la troupe de théâtre à l'origine du concours, elle participe elle-aussi. "J'ai pris un pull couleur moutarde. Mais la moutarde laissée trop longtemps au frigo. Il y a également un renne et une chaussette brodée dessus." Les participants peuvent également utiliser des accessoires mis à disposition pour "améliorer" leur chef-d'oeuvre. "On recherche vraiment le mauvais goût", indique Mathilde.

Anne a pris le parti de la technologie : elle a ajouté une guirlande lumineuse et un décapsuleur à son pull moche. Pratique. - Radio France
Anne a pris le parti de la technologie : elle a ajouté une guirlande lumineuse et un décapsuleur à son pull moche. Pratique. © Radio France - Nicolas Joly

Anne se fait vite remarquer grâce à son pull lumineux. Elle a ajouté une guirlande clignotante alimentée par une batterie, ainsi que plusieurs autres objets comme un renne en peluche et un décapsuleur. Elle aurait aimé faire mieux mais elle est tout de même assez fière : "J'ai été prévenue du concours à 17h. J'ai réussi à faire quelque chose en une heure car je tricote vite."

Les participants ont reçu des boules de noël en guise de médailles - Radio France
Les participants ont reçu des boules de noël en guise de médailles © Radio France - Nicolas Joly

Plusieurs critères de notation

Entre le pull marron à guirlandes clignotantes et le vieux tricot à franges, pas facile de départager les candidats. Pour y parvenir, les juges se basent sur plusieurs critères : les couleurs, la laine, les accessoires et même l'odeur. Difficile de noter tout cela avec objectivité. "Chacun a un peu _sa définition de la laideur_. Des choses de mauvais goût pour certains vont plaire à d'autres", explique Mathilde.

Les juges additionnent leurs notes avant de rendre leur verdict - Radio France
Les juges additionnent leurs notes avant de rendre leur verdict © Radio France - Nicolas Joly

Au final, pas de réel vainqueur. La soirée se voulant avant tout festive et décalée, les juges décident de désigner chaque participant gagnant du concours. Quelques mentions honorables sont toutefois accordées, accompagnées de lots insolites : des paires de chaussettes (en laine qui gratte, bien sûr), des boules de Noël, ou cinq kilos de lessive. "Je vais pouvoir laver mes pulls moches avec", s'amuse Melinda, qui a eu l'idée de porter six pulls les uns par-dessus les autres.

Des lots pour le moins variés étaient à gagner - Radio France
Des lots pour le moins variés étaient à gagner © Radio France - Nicolas Joly
Baptiste, vainqueur et seul candidat de la catégorie "enfants" - Radio France
Baptiste, vainqueur et seul candidat de la catégorie "enfants" © Radio France - Nicolas Joly

Françoise et sa fille Julie ont décidé de concourir en équipe. Elles ont acheté par internet un pull pour deux personnes. Rouge et blanc, très large, avec deux trous pour les têtes et deux trous pour les bras. C'est sans doute la pièce qui a suscité le plus d'intérêt chez les juges et le public.

Votre serviteur est allé constater de lui-même le confort du pull, qui permet une proximité non sans complicité grâce à la cohabitation vestimentaire - Radio France
Votre serviteur est allé constater de lui-même le confort du pull, qui permet une proximité non sans complicité grâce à la cohabitation vestimentaire © Radio France - Nicolas Joly