Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Armada 2019 à Rouen

Armada 2019 à Rouen : des chevaux de la police montée présents en renfort

Vous les avez surement croisé ou vu de loin en bord de Seine. Deux chevaux de la brigade équestre de Draveil dans l'Essonne, ont été appelés en renfort pour patrouiller. Et ils ne passent pas inaperçus auprès des visiteurs. Après les bateaux, se sont les deuxièmes vedettes.

Les deux policiers sont souvent arrêtés par des touristes admiratifs.
Les deux policiers sont souvent arrêtés par des touristes admiratifs. © Radio France - Romain Chevalier

Rouen, France

Quand ils se baladent sur les bords de Seine, Univici et Ravene deviennent des attractions. Ces deux chevaux montés par des policiers sont photographiés sous tous les angles par des visiteurs ébahis

Les chevaux sont pris sous tous les angles.  - Radio France
Les chevaux sont pris sous tous les angles. © Radio France - Romain Chevalier

"Ils sont beaux, ils sont bien pensés", détaille une touriste. "Ils me fascinent, surtout un, il est vraiment magnifique", reprend une autre. "Ca change de notre police à pied ou à vélo que l'on a l'habitude de voir", poursuit une mère et sa fille.

Ce capital sympathie auprès de la population fait sourire le brigadier Franck Mandiélat, l'un des cavaliers :  

"Par moment, on nous demande de venir devant des stands parce que ça leur amène du monde" 

Une vue idéale

Perché sur l'animal à plus de 2 mètres de haut, le brigadier Mandiélat et sa collègue Gaëlle ont une vue idéale sur toute la manifestation. "On est vu de très loin donc si quelqu'un a un problème il viendra plus facilement nous voir, qu'un agent à pied dans la foule. Et inversement, s'il se passe un incident on le verra avant tout le monde."  

Ils patrouillent le long des quais.  - Radio France
Ils patrouillent le long des quais. © Radio France - Romain Chevalier

Ensemble ils patrouillent 6 heures par jour, de quoi laisser du temps aux chevaux pour s'acclimater à ce nouveau décor. "Les chevaux n'aiment pas trop tout ce qui est en lien avec l'eau, donc quand les bateaux sont arrivés ils ont eu un peu de mal, mais ils commencent à s'y faire.

Les deux chevaux Ravene, à gauche, et Univici, à droite. - Radio France
Les deux chevaux Ravene, à gauche, et Univici, à droite. © Radio France - Romain Chevalier

Mais les chevaux seront rapatriés dans le centre-ville de Rouen, notamment en cas de foule trop abondante.