Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Armada 2019 à Rouen

Armada 2019 : qui est donc Fernand de Rouen, la mascotte de l'événement

Il a toute la panoplie du marin et est visible partout : affiches, cartes postales et même sur les timbres. C'est aussi LA figure de l’édition 2019 de l'Armada : Fernand de Rouen. Il va accompagner tous les visiteurs pendant dix jours. Nous avons rencontré son papa Didier Joulin près de Rouen.

Didier Joulin pose avec son personnage Fernand dans son atelier personnel à Isneauville.
Didier Joulin pose avec son personnage Fernand dans son atelier personnel à Isneauville. © Radio France - Flavien Groyer

Vous l'avez vu partout et vous vous demandez peut-être qui il est. Au fil des mois, ce petit visage orangé aux traits carrés est devenu bien plus qu'un simple personnage sur une affiche : il est le visage de l'Armada 2019. Son papa Didier Joulin lui a donné un prénom : Fernand. 

L'affiche officielle de l'Armada sur les vitres de France Bleu Normandie
L'affiche officielle de l'Armada sur les vitres de France Bleu Normandie © Radio France - Flavien Groyer

Le graphiste Didier Joulin, son papa

C'est dans son atelier personnel, chez lui à Isneauville, que l'on a rencontré Didier Joulin, le père de Fernand. L'association Armada choisit son agence de création ZigZag pour réaliser l'affiche officielle de l’événement : "On voulait une affiche avec des couleurs vives et ludiques" explique Didier Joulin. Il continue : "C'était pour contraster avec l'image sombre de la ville de Rouen"

Fernand, tout le monde m'en parle - Didier Joulin

Didier Joulin crée ensuite le bonhomme : "Au début il n'avait que la tête, un bras et son chapeau bateau". Après des retours positifs de son personnage, il décide de le faire évoluer : "Je me suis dit pourquoi pas le faire bouger. Je lui ai rajouté des jambes et un bras". Fernand était vraiment né. 

Fernand de Rouen a le visage orange et toute la panoplie du marin : marinière, pantalon retroussé, un tatouage ancre sur le bras. Fernand a également les pieds nus. "C'est un peu l'image que l'on se fait du marin" s'amuse Didier Joulin.

Fernand de Rouen veille sur les visiteurs de l'Armada 2019
Fernand de Rouen veille sur les visiteurs de l'Armada 2019 - Didier Joulin

Un marin bienveillant

Didier Joulin n'a pas vraiment pensé une histoire pour son personnage mais il connait ses traits de caractère. : "Il est bienveillant, sympathique, joyeux, chaleureux. C'est ce qu'il dégage je trouve" explique le créateur. Fernand nous donne également le sentiment qu'il a beaucoup voyagé et nous invite à faire de même. On ne dit pas non !

Et puis autre particularité de Fernand qu'on ne remarque pas en premier lieu : c'est un géant. "J'avais envie de lui donner ce côté assez grand. Il veille sur les gens".

Je suis fier de Fernand - Didier Joulin

Alors pourrait-on retrouver Fernand de Rouen lors des prochaines éditions de l'Armada ? "J'aimerais bien" confie Didier Joulin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu