Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

ASSE : la publicité sur les poteaux carrés qui fait réfléchir

mardi 11 août 2015 à 19:58 France Bleu Saint-Étienne Loire

"Les poteaux carrés ? Ce sont plus les ronds qui me font vibrer maintenant". Sur les arrêts de bus et de tramway, devant les bars PMU, cette publicité d'un site de paris sportifs est partout dans les rues de Saint-Étienne. Un peu caustique et limite revancharde.

Winamax
Winamax © Radio France - Victor Vasseur

Est-ce une revanche de la part du site, après que Saint-Étienne ait changé de sponsor ? "Non. On a décliné cette campagne sur onze clubs français, que l'on soit partenaire ou pas, explique le site Winamax . Elle s'adresse vraiment aux initiés. On a d'ailleurs ciblé des lieux précis pour placer nos affiches, vers les stades par exemple. "

 

Les poteaux carrés de 1976 contre les "ronds" qu'on gagne en pariant

Simple clin d'oeil donc. Mais les Stéphanois ne saisissent pas tout. Il faut d'abord suivre les Verts et connaître l'épisode douloureux de la finale perdue de 1976 contre le Bayern Munich à Glasgow, et ses fameux "poteaux carrés". Puis, bien évidemment, savoir que le site joue sur le mot "rond", en référence à l'argent des paris.

Aujourd'hui, face à l'argent, les têtes des supporters ont tendance à tourner. Même pour les plus passionnés : "Oui, pour une belle somme d'argent, si je sais que mon club va perdre je peux miser contre lui " déclare Patrick. Baptiste est réaliste : "les gens n'ont plus la notion de supporter avec l'argent. On peut parier pour tout, et sur tout. Alors s'il y a une bonne cote, certains n'hésitent pas ."

L'année dernière, la moyenne des mises avait augmenté de 31%, notamment grâce à la Coupe du Monde.

Winamax ENRO ok