Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Atterrissage d'un avion sur le Mont-Blanc : le maire de Chamonix porte plainte

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Le maire de Chamonix-Mont-Blanc, Eric Fournier, porte plainte pour infraction caractérisée au code de l'environnement et à la législation attachée au Site Classé du Massif du Mont Blanc contre les auteurs de l'atterrissage sauvage réalisé ce mardi à 400 mètres seulement du sommet du Mont-Blanc.

L'avion photographié par un alpiniste qui faisait au même moment l'ascension du Mont Blanc
L'avion photographié par un alpiniste qui faisait au même moment l'ascension du Mont Blanc - Laurent Leemans

Chamonix, France

Le maire de Chamonix-Mont-Blanc, Eric Fournier, porte plainte pour infraction caractérisée au code de l'environnement et à la législation attachée au Site Classé du Massif du Mont Blanc contre les auteurs de l'atterrissage sauvage réalisé mardi 18 juin, à 400 mètres seulement du sommet du Mont-Blanc. 

Un avion privé sponsorisé par une marque de montre de luxe suisse s'était posé pour permettre à deux alpinistes de rejoindre le toit de l'Europe. Les gendarmes du PGHM (Peloton de gendarmerie de haute montagne) avaient constaté l'infraction. De son côté, l'aéroclub de Genève, d'où est parti l'avion, dément ces accusations, comme le relate le site Le Matin..

Renforcer la législation pour que ça ne recommence pas

Eric Fournier ne compte pas en rester là. L'élu estime dans un communiqué que cette infraction met en évidence la nécessité d'actualiser l’arsenal juridique et réglementaire pour dissuader "la répétition de ce type de provocation" et de "cette atteinte manifeste à un cadre naturel remarquable".
 

La commune de Chamonix-Mont-Blanc propose notamment que soient interdites certaines pratiques aériennes comme le "touch and go" (une manœuvre consistant à toucher brièvement le sol avant de redécoller) ou encore l’atterrissage à des fins de loisir sur les glaciers d’Argentière et du Tour.  Le maire de Chamonix souhaite qu’une concertation soit organisée par le Préfet de la Haute Savoie pour définir les modalités concrètes d’application de ces futures dispositions.