Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Au bar de Marigné-Peuton, ce sont les habitants qui vous servent un café !

Par

En attendant un futur repreneur pour leur bar, les habitants de Marigné-Peuton gèrent eux-mêmes l'établissement bénévolement. Une façon de militer pour le vivre ensemble. Convivialité garantie.

Les habitants de Marigné-Peuton derrières et devants le comptoir !
Les habitants de Marigné-Peuton derrières et devants le comptoir ! © Radio France - Martin Cotta

C'est l'histoire d'un village qui tente de maintenir son attractivité. C'est l'histoire de plusieurs habitants de la ruralité qui veulent garantir de la convivialité. Depuis plusieurs mois, le bar Marigné-Peuton, à deux pas de l'église dans le bourg, est géré bénévolement, pour une ouverture chaque dimanche de 9h à 13h. Et ici, pas de serveurs professionnels, mais des habitants pour qui ce lieu est important afin de maintenir le lien entre les Marignéens.  

Publicité
Logo France Bleu
loading

Autour du comptoir ou autour des tables en bois, on rigole. On joue par exemple à la belote avec Guillaume, c'est son rituel dominicale. "De temps en temps on joue oui. À chaque fois que nous sommes quatre, on fait notre petite partie". On prend aussi des nouvelles des uns et des autres. Et lorsque l'on demande quels sont les sujets de discussions à Marigné-Peuton, l'humour n'est jamais bien loin. "C'est toujours l'agriculture, car ils se plaignent tout le temps les agriculteurs", plaisante un des clients. 

Des élus au comptoir

Tout le monde met la main à la patte au bar, même l'adjoint au maire, Nicolas Rousseau, qui s'affaire à la tireuse à bière. "Sans café-restaurant, la vie n'est plus la même à Marigné-Peuton. C'est monotone", déclare l'élu. Alcool, jus d'orange, brioche, tout est fourni par le comité des fêtes dont Sébastien Ballu en est le président. "C'est très important ce lieu de rencontres. C'est quelque chose que l'on avait plus dans le village depuis un an et demi si je ne dis pas de bêtise", explique le Marignéen.  

Un repreneur trouvé

Le bar est un lieu où le maire du village peut également discuter avec ses administrés. Cyrille Trottier y a aussi ses petites habitudes. "Le dimanche matin commence par le café, et puis après on passe à un verre de blanc ou un verre de bière", sourit le maire_._ Un maire et des habitants rassurés car un repreneur a été trouvé. Il s'agit d'une mère et sa fille qui arriveront à la fin de l'année. Elles sont Mayennaises, originaires de Simplé un village à trois kilomètres de Marigné-Peuton.

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu