Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

EN IMAGES - Au CHU de Reims, des petites bêtes pour distraire des petits malades

mercredi 10 avril 2019 à 17:52 Par Sophie Constanzer, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu

Pour la première fois, l'Hôpital d'enfants de Reims a accueilli ce mercredi 10 avril des animaux de compagnie. Des petites boules de poil qui ont investi l'espace de quelques heures une salle du service pédiatrie pour distraire les jeunes patients... et les adultes.

Le lapin "Boubou" a séduit les enfants.
Le lapin "Boubou" a séduit les enfants. © Radio France - Sophie Constanzer

Reims, France

Boubou, Ratafia, Samba, Grisou et les autres ont pris place quelques heures ce mercredi 10 avril, dans une salle de l'Hôpital américain de Reims au milieu des enfants et des soignants. Lapins, cochons d'Inde, et même une poule pour distraire les enfants et les adolescents hospitalisés. L'opération "Mini pattes et compagnie" est organisée grâce à deux associations -l'association Tout le monde contre le cancer et Aninomade- qui font le tour ensemble de plusieurs hôpitaux en France pour faire de la médiation animale. 

Il est tout doux ! -- Imane, 7 ans et demi 

Les jeunes patients se succèdent autour d'une table, où sortent un à un les animaux de compagnie. Des jeunes patients qui viennent de la maison des adolescents, du service de pédopsychiatrie, ou encore des enfants hospitalisés en oncologie. 

Les animaux peuvent être nourris, en présence de deux animatrices.  - Radio France
Les animaux peuvent être nourris, en présence de deux animatrices. © Radio France - Sophie Constanzer

La rencontre entre les enfants et les animaux de compagnie.

"L'animal peut entrer en relation avec l'enfant très facilement et l'enfant peut trouver énormément de bien être, peut être même se remettre en confiance dans un environnement qui est compliqué pour lui... ", explique Isabelle Daligault, cadre supérieur de santé au Pôle femmes-parents-enfants de l'Hôpital américain de Reims. Cette opération a déjà été réalisée au centre hospitalier de Moulins et la tournée continue dans d'autres établissements via l'association Tout le monde contre le cancer. "C'est parfois difficile pour les personnels de monter un projet de ce type alors que nous on arrive avec une animation clé en main, et ça va les aider après à pousser le projet pour qu'il devienne un jour récurrent dans leur hôpital", souligne Lucile, bénévole à l'association. 

Les enfants et les adolescents ont pu participer à l'atelier après validation médicale.  - Radio France
Les enfants et les adolescents ont pu participer à l'atelier après validation médicale. © Radio France - Sophie Constanzer

D'autres "animations" à l'Hôpital d'enfants pour les jeunes patients 

L'Hôpital américain du CHU de Reims utilise depuis le mois de novembre six voitures électriques pour accompagner les enfants en consultations et au bloc opératoire. Le CHU a également reçu mardi un don de plus de 6000 euros du Lions Club de Champagne Ardenne, qui permettra le financement de six casques virtuels pour distraire les enfants, lors de certains soins douloureux, au service d'onco-hématologie pédiatrique.