Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Mans : Eliane vend les dentelles et broderies qu’elle a collectionnées toute sa vie

-
Par , , France Bleu Maine
Le Mans, France

Une boutique éphémère de vieux linge a ouvert dans le Vieux Mans pour deux mois. Eliane, 75 ans, y vend la collection qu'elle a amassée ces cinquante dernières années. Chemises de nuit, serviettes et robes du début du XXe siècle sont vendues à partir de 5 euros.

Eliane Louvel a collectionné broderies et dentelles pendant cinquante ans.
Eliane Louvel a collectionné broderies et dentelles pendant cinquante ans. © Radio France - Damien Triomphe

Il est loin le temps des trousseaux que les femmes préparaient pour leur mariage. Mais dans les brocantes et les vide-greniers, il y a toujours des passionnés de dentelles et napperons. Parmi eux, Eliane Louvel. Pendant cinquante ans elle a accumulé des chemises de nuit, jupons et chemisiers des années Vingt. A 75 ans, elle a décidé de vendre sa collection dans une boutique éphémère installée dans le Vieux Mans, rue Saint Honoré, là où se trouvait l'ancien espace galerie de la librairie Bulle.

Des pièces dignes d'un musée

Et forcément, au bout de cinquante ans, c'est difficile de se séparer des plus belles pièces. Notamment une robe 1900 authentique, en satin brodé, broché, avec un chemisier en dentelle. "Celle-ci, je ne vais pas la lâcher pour rien" explique Eliane Louvel. J'y suis attachée, c'est rare de la trouver dans un parfait état". Mais il y en a pour tous les porte-monnais : 5, 10, 20 euros. "Je donne une certaine valeur par rapport au travail fait. J'ai brodé un peu, quand on sait le temps qu'il faut passer pour le faire"... Parmi les merveilles proposées, une cape ou encore un manteau en soie, brodé. "Les points sont tout petits, c'est une centaine d'heures de boulot" souligne la collectionneuse.

Un art perdu

Dentelles et broderies sont tombées en désuétude. L'art qui a fait la fortune de la Normandie et du Nord n'est pas rentable. Un centimètre carré, c'est 7 heures de travail en point d'Alençon !  Une cliente commente : "J'ai pas mal de petits napperons chez moi, ils me viennent de ma grand-mère". Tout n'est plus vraiment à la mode, reconnaît Eliane : 

"De toute façon, une chemise de nuit quand tout le monde dort à poil, ce n'est pas la peine". 

Mais les jeunes sont aussi intéressées : "Des lycéennes sont venues. Elles font de la couture et voulaient faire des créations". Eliane Louvel a mis en vente une bonne centaine de pièces dans sa boutique éphémère. Et elle en a encore autant chez elle.

Ecoutez Eliane raconter sa passion à Damien Triomphe :

L'Antre du passé des dames et demoiselles, vente de vieux linges au Mans

Choix de la station

À venir dansDanssecondess