Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Autorisation de 20 kilomètres : cette habitante de Ouessant préfère en rigoler

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Les balades de 20 kilomètres sont autorisées dès ce samedi mais pour les îliens, ça ne change pas grand chose. En postant un message sur Twitter qui se moque un peu de cette nouvelle réglementation, cette habitante de Ouessant a fait rire les internautes.

Limite de 20 kilomètres autour de Ouessant
Limite de 20 kilomètres autour de Ouessant - Capture d'écran Covidradius

Dès ce samedi, vous pourrez circuler dans un rayon de vingt kilomètres autour de chez vous et dans la limite de trois heures. Pour certains, c'est un vrai changement de vie et de paysage. Par contre, pour les îliens, comme à Ouessant, ça ne change absolument rien… ou presque. Les habitants de l'île pourront seulement se rendre à Molène. 

Alors pour se moquer de cette réglementation un peu farfelue, Tiphanny, une Ouessantine, a posté une photo sur le réseau social Twitter. Dessus, on voit la limite des 20 kilomètres autour de Ouessant et cette légende : "Vous avez trois heures".  

Son message a été partagé 193 fois et liké plus de 1.300 fois. "Je ne m'attendais pas du tout à ça. Les réactions m'ont vraiment faire rire. On me disait "j'espère que tu sais bien nager", sourit Tiphanny. 

Au delà de la blague, la question se pose réellement : les îliens pourront-ils se rendre sur le continent ? La question est en cours de réflexion, assure le Préfet du Finistère, interrogé par France Bleu Breizh Izel. Des discussions sont en cours avec les élus des îles concernées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess