Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDÉO - Avant le départ de la Transat Jacques Vabre, le freerider de Chamonix Aurélien Ducroz skie sur l'Atlantique

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

À quelques jours du départ de la Transat Jacques Vabre, le skieur et skipper de Chamonix Aurélien Ducroz illustre dans une vidéo sa double passion de la mer et de la montagne. Avec ses vraies planches de free-ride, il a skié sur l'océan pour rejoindre son Class40.

Chamonix, France

"Pourquoi est-ce que je ne me ferais pas tirer par le bateau à skis ?..." Quand il y a quelques semaines, pour illustrer sa double passion pour la mer et la montagne, Aurélien Ducroz lance cette idée saugrenue à son futur coéquipier sur la Transat Jacques Vabre, Louis Duc, celui-ci s'esclaffe : "C'est une connerie, ça ne marchera pas !"

"C'était canon, on a bien rigolé"

Mais samedi dernier, ça a marché. Sur une mer agitée, balayée par des rafales de vent de 15 à 20 nœuds, le champion du monde de free-ride a skié sur l'eau. Tiré d'abord par un zodiac depuis la plage, histoire d'avoir de la vitesse "car sans cela j'aurais coulé sous le poids de mes vraies chaussures de skis et planches de free-ride".

Ensuite c'est son Class40, "Cross Call Chamonix Mont-Blanc" du nom de ses deux sponsors, qui l'a tracté.

Le 27 octobre prochain au Havre, au départ de la Transat Jacques Vabre, Aurélien Ducroz laissera ses skis à terre, pour ne plus penser qu'à fendre les vagues jusqu'au Brésil, et l'arrivée à Salvador de Bahia.  

En 2013, Aurélien Ducroz avait terminé quatrième de la Transat Jacques Vabre.

Choix de la station

France Bleu