Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

PHOTOS - La fresque gallo-romaine découverte contre l'hôtel de ville d'Avignon restera enfouie

jeudi 16 mars 2017 à 17:30 - Mis à jour le vendredi 17 mars 2017 à 16:50 Par Jean-Pierre Burlet et Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse

Des travaux ont exhumés une fresque le long de l’hôtel de ville d'Avignon. La fresque date du premier siècle avant ou après Jésus-Christ. Cette fresque exceptionnelle restera enfouie car elle fait partie d'un portique déjà recensé par les spécialistes.

Un ange gallo romain
Un ange gallo romain © Radio France - Jean-Pierre Burlet

Avignon, France

C'est en creusant pour installer des poubelles qu'une équipe d'ouvriers a exhumé un mur peint, décoré d'un Eros couronnés, entourés de motifs géométriques et bordé d'une frise dont les couleurs or, rouge, bleu et vert sont encore remarquablement conservées. La fresque est du troisième ou quatrième style pompéien de fresque murale selon l’archéologue du département, Dominique Carru.

La fresque restera sous terre . La déplacer n'a pas de sens.

Son emplacement ne surprend pas les spécialistes puisqu’à cet endroit déjà, les Gallo-romains de la ville d'Avenio avaient installé leur forum, la place centrale où les citoyens traitaient leurs affaires politiques et économiques. Un portique monumental de 120 m de long a déjà été recensé par les archéologues qui ont décidé de laisser enfouie la fresque. Elle sera photographiée.

"La mémoire est conservée mais déplacer une partie de cet ensemble monumental n'a pas de sens" explique l'archéologue du département.

Le mur peint daterait du 1° siècle après Jésus Christ - Radio France
Le mur peint daterait du 1° siècle après Jésus Christ © Radio France - Jean-Pierre Burlet