Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Baby-boom à Biotropica : un bébé musaraigne éléphant est né

Un bébé musaraigne éléphant est sorti de terre lundi 12 août dans le parc animalier Biotropica à Val-de-Reuil. Cette naissance est particulièrement rare.

Le bébé musaraigne éléphant n'a pas de prénom.
Le bébé musaraigne éléphant n'a pas de prénom. - Biotropica

Val-de-Reuil, France

"Une trompe d'éléphant, des petites oreilles de rongeur, un corps de biche, une queue de kangourou et tout cela de la taille d'un hamster", détaille François Huyghe, vétérinaire et directeur de Biotropica en décrivant la musaraigne éléphant. Un bébé de cette espèce a pointé le bout de son nez, ou plutôt de sa trompe, lundi 12 août dans le parc animalier.

Il s'agit d'une naissance rarissime, la première en France. "Elle est _encore moins courante qu'une naissance de rhinocéros ou même d'okapi_", s'enthousiasme Laëtitia Lassalle, assistante zoologique. "Au moment où nous parlons, il doit y avoir une quinzaine de musaraignes éléphants en Europe, 16 à partir de cette semaine, explique François Huyghe. C'est une espèce menacée dans les forêts du Kenya d'où elle est originaire et où le recul des milieux sauvages tend à raréfier cette population. Elle a été classée comme vulnérable dans la nature."

Une naissance unique en son genre

Cette naissance est aussi rarissime qu'originale. Elle a quasiment été une surprise pour le personnel du parc zoologique : "Au mois de juin, on a eu un doute, on s'est demandé si notre femelle n'était pas pleine, raconte François Huyghe. Dans les jours qui ont suivi, on s'est dit non. Et puis finalement, lundi, en passant devant l'enclos, on a vu une musaraigne de plus ! En fait, la femelle met bas dans un nid qu'elle a creusé de façon très très discrète et pendant un mois, le petit n'en sort pas, il est complètement invisible et la femelle ne va le voir que pour l'alimenter. Ce qui fait qu'on ne voit quasiment pas de changement dans le vie de notre couple."

Pour le directeur de Biotropica, "ça nous montre encore pourquoi on est aussi passionné et dévoué pour la cause animale. C'est diversifié, fabuleux et il n'y a pas deux espèces qui se ressemblent. Il faut se mobiliser pour que cette belle biodiversité ne disparaisse pas."

Bientôt d'autres naissances ?

Ces derniers mois, il y a eu un nombre particulièrement important de naissances à Biotropica : des bébés crocodiles, manchots, suricates ou encore panda roux ! Et il devrait encore y en avoir dans les prochains mois, notamment des musaraignes éléphants : "Chez les couples bien équilibrés, qui fonctionnent bien, on peut avoir _des naissances quasiment tous les trimestres_. On croise les doigts !"

A Biotropica, les musaraignes éléphants n'ont habituellement pas de prénom. Si vous souhaitez proposer un petit nom pour le bébé, faites le rapidement, avant qu'il ne parte dans un autre parc animalier !

Biotropica, jardins animaliers à Val de Reuil - Radio France
Biotropica, jardins animaliers à Val de Reuil © Radio France - Eric Turpin