Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Bal du 13/14 juillet : portrait de deux frères jumeaux, pompiers toulousains

jeudi 12 juillet 2018 à 18:44 Par Bénédicte Dupont, France Bleu Occitanie

À l'occasion des traditionnels bals des pompiers ce vendredi soir, voire pour certains samedi, France Bleu a rencontre les jumeaux les plus connus des casernes de Haute-Garonne. Antoine et Mathieu Chauvet sont fils, petit-fils et neveux de pompiers.Portrait(s).

Antoine à gauche (Ramonville), Mathieu à droite (Toulouse-Lougnon), auront 26 ans en septembre.
Antoine à gauche (Ramonville), Mathieu à droite (Toulouse-Lougnon), auront 26 ans en septembre. © Radio France - Bénédicte Dupont

Toulouse, France

Ils sont nés à un jour d'écart, l'un le 10 septembre, l'autre le 11, une nuit de 1992. Les jumeaux Mathieu et Antoine ont grandi à Roquettes, au sud de Toulouse, pendant que leur père, François, désormais numéro 3 du SDIS de Haute-Garonne, était à l'époque pompier à la caserne de Muret. C'est là d'ailleurs que tous deux ont été volontaires avant de passer le concours et d'être embauchés en 2014. Aujourd'hui, à 25 ans, Antoine oeuvre à la caserne de Ramonville-Buchens, Mathieu à celle de Toulouse-Lougnon (Port St Sauveur) après avoir fait ses classes à Colomiers.

Portrait des frères Chauvet, Bénédicte Dupont (1'14'')

Notre différence ? Huit kilos! Antoine se laisse plus aller parce qu'à Lougnon, ils ont une cuisinière qui leur mijote des petits plats. — Mathieu 

Avec leur collègue Hugo, ils préparent le bal du 13 juillet à Toulouse. - Radio France
Avec leur collègue Hugo, ils préparent le bal du 13 juillet à Toulouse. © Radio France - Bénédicte Dupont

Ils ont de quoi tenir les frères Chauvet, outre leur père, leur grand-père et leur oncle sont ou ont été pompiers. Les garçons ont grandi à Roquettes. Et à bientôt 26 ans, aucun des deux n'envisage de s'en aller de leur Haute-Garonne natale.

Où trouver un bal des pompiers ce vendredi?

C'est le plus gros événement de l'été pour les pompiers et le plus grand bal de Haute-Garonne, c'est celui de la caserne Lougnon, près du Port Saint-Sauveur à Toulouse.

Sébastien Maurice, président du comité des fêtes de la caserne, fait partie de l'organisation du bal : "ça nous permet de nous voir en dehors des circonstances professionnelles, pas toujours joyeuses". 

Sébastien Maurice : "Les bals, c'est plein d'anecdotes qui ne se racontent pas"

Dans la région, nombreuses sont les casernes qui organisent leur bal, en caserne ou en ville ce 13 juillet :  au centre de secours de Cazères,  à la maison des vins à Fronton, square Mengaud à Lavaur, place du 1er mai à Castres,  à la caserne de Condom, place du parking de la gare à Nogaro, après le feu d'artifice sur les allées Fénelon à Cahors,  place nationale à Nègrepelisse, à la caserne de Laguépie, à la caserne de Millau, au Parc Layrac à Bozouls, à Agen avenue Stalingrad, etc. 

D'autres casernes, moins nombreuses, noceront le 14-juillet : bal des pompiers esplanade des Rutènes à Rodez ou au centre de secours de Saint-Gaudens.