Insolite

Bayonne : les réseaux sociaux veulent aider un SDF à trouver un emploi

Par Anthony Michel, France Bleu Pays Basque et France Bleu vendredi 9 septembre 2016 à 6:00

Danny a 57 ans, sans domicile fixe, il cherche un emploi à tout prix.
Danny a 57 ans, sans domicile fixe, il cherche un emploi à tout prix. © Radio France - Anthony Michel

A Bayonne, une jeune Bayonnaise publie la photo d'un SDF sur les réseaux sociaux. Elle a été partagée plusieurs dizaines de milliers de fois, tout le monde veut lui venir en aide. C'est notre belle histoire du jour.

Il s'appelle Danny, il a 57 ans, il vit dans la rue depuis 2 mois et demi. Conducteur poids lourd toute sa carrière, il n'a aujourd'hui plus d'emploi. Il s'est installé sur le pont Saint Esprit à Bayonne. Il cherche à retrouver rapidement un travail, c'est ce qu'il a écrit sur une pancarte, un message qui est tombé dans l’œil d'une Bayonnaise de 24 ans.

"Embauchez-moi s.v.p"

Ce qu'on peut lire sur cette petite pancarte en carton, une sorte de CV condensé. L'homme a écrit "parler 5 langues" et détenir un "CAP en électricité". A la fin de son mot, il explique chercher à être embaucher même pour une seule journée. Il termine par un "embauchez-moi". Ce message, Sam Da Cuhna, une Bayonnaise, l'a repéré alors qu'elle était en voiture : "J'allais rendre visite à ma mère, et au feu rouge, j'ai vu cette pancarte." Un peu plus tard, elle repasse : "J'y suis allé au culot, je me suis accroupie et je lui ai demandé si je pouvais le prendre en photo pour la mettre en ligne, il a accepté."

Une photo virale sur Internet

Cette photo, Sam va la publier sur les réseaux sociaux, avec un petit message expliquant comment elle l'a rencontré et en proposant aux internautes de la contacter pour lui proposer du travail. Elle s'attendait à quelques partages "dans (s)on cercle d'amis". En quelques heures la photo avait été partagée déjà plusieurs milliers de fois. "Je ne m'attendais pas à un tel engouement", explique en souriant la jeune femme. Et lui non plus.

"Je n'ai pas chômé un jour dans ma vie"

Danny n'en revient toujours pas : "Ce que Sam a fait, c'est inimaginable, qu'elle ait pris du temps pour aider un homme de mon âge à trouver du travail, c'est incroyable." Car notre Belge-Bayonnais de 57 ans persiste et signe : "Moi ce que je veux absolument, c'est travailler". Diplômé d'un CAP en électricité, et chauffeur poids lourd toute sa vie, "je n'ai pas chômé une seule journée dans ma carrière", explique-t-il. Très ému par l'aide de son amie Alexia depuis son arrivée il y a deux mois, mais aussi par ce qu'a fait Sam, il conclut : "Je ne l'oublierai jamais."

Danny n'en revient toujours pas de l'aide que lui a apporté Sam.

Des dizaines de messages

Sur les réseaux sociaux, plusieurs dizaines de personnes ont contacté Sam : "Parfois c'était juste pour me remercier, mais souvent c'étaient des propositions d'emploi sérieuses". Parmi ces offres, celle de Ghislaine Lesca, directrice du GEIQ BTP Landes Côte Basque, un groupement d'employeur dans le domaine du bâtiment, de l'industrie et du commerce. "J'ai vu cette annonce sur Internet", explique-t-elle. "Cette annonce m'a émue, c'est un senior, et il cherche encore à travailler". Ghislaine Lesca a alors proposé un entretien à Danny "soit pour travailler comme manœuvre soit manutentionnaire, avec une formation à côté". Et s'ils l'embauchent "il sera accompagné socialement par la structure pour trouver un logement" entre autres. Elle justifie sa proposition : "Voir quelqu'un sur le pont Saint-Esprit à Bayonne qui a envie de travailler, et qui en plus est mobile, ben moi je suis preneuse."

Qu'il obtienne ou non un poste, Danny est reconnaissant envers Alexia et Sam  et à travers elles toute une génération : "Pour moi, ce genre de démonstration d'entraide montre la mentalité des jeunes."

Depuis deux mois, Danny a pu compter sur l'aide et le soutien d'Alexia, une commerçante du quartier de la gare. - Radio France
Depuis deux mois, Danny a pu compter sur l'aide et le soutien d'Alexia, une commerçante du quartier de la gare. © Radio France - Anthony Michel