Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Insolite

Bergerac : le président du club de foot tweete des filles en string pour soutenir les Bleus

vendredi 6 juillet 2018 à 12:25 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

Pour soutenir l'équipe de France de football, Christophe Fauvel a posté sur Twitter une photo de trois femmes de dos et vêtues d'un simple string.

De bon matin, Christophe Fauvel a tenu à soutenir l'équipe du France.
De bon matin, Christophe Fauvel a tenu à soutenir l'équipe du France. - Capture d'écran Twitter

Maquillage, drapeau au balcon, chant. Pour soutenir l'équipe de France de football avant son quart de finale face à l'Uruguay, chacun peut choisir sa méthode. Ce vendredi 6 juillet, le président du club de foot de Bergerac a choisi un moyen pour le moins "culotté" ou "amusant" diront certains, "choquant" diront d'autres.

Christophe Fauvel assume

Depuis Milan, où il se trouve pour des raisons professionnelles, Christophe Fauvel a envoyé sur son compte Twitter une photo de trois jeunes femmes de dos, habillées d'un simple string aux couleurs du drapeau français. Le président du club bergeracois a ajouté un "Allez la France" à ce message retweeté par quelques internautes. Pas sûr que cette photo soit du goût des féministes et plus largement des défenseurs de l'égalité homme-femme, mais Christophe Fauvel assume. "Si cela choque les gens j'en suis désolé mais cet effet de mode depuis l'affaire Weinstein m'agace autant que ceux qui pratiquent ce type d'abus. Le viol est un crime pas la liberté sexuelle. Je revendique la liberté d'importuner," ajoute celui qui est aussi président de la CCI de Dordogne et du Medef de Nouvelle-Aquitaine.

Quoiqu'il en soit ce match entre la France et l'Uruguay sera à suivre en direct sur France Bleu Périgord, francebleu.fr et sur la page Facebook de France Bleu Périgord en Facebook live à partir de 15h45.