Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Besançon dans le réseau des smart cities, les villes intelligentes

jeudi 24 novembre 2016 à 16:07 Par Dimitri Imbert, France Bleu Besançon

Besançon fait partie des Smart cities, les "villes intelligentes", en bon français. Traduction : la ville fait partie des sept territoires français retenus pour expérimenter différentes technologies numériques, comme cette navette autonome qui pourrait bientôt rouler dans l'agglomération.

Une navette autonome intelligente pourrait bientôt permettre aux visiteurs d'accéder à la Citadelle de Besançon
Une navette autonome intelligente pourrait bientôt permettre aux visiteurs d'accéder à la Citadelle de Besançon © Maxppp - Sylvestre

Besançon, France

Pas question pour Besançon de rater la marche des systèmes intelligents, ces technologies numériques qui change nos vies comme le GPS ou le smartphone. La Chambre de commerce et d'industrie du Doubs accueillait ce mercredi la première journée nationale des Laboratoires d'excellences. On compte huit de ces Labex en France, dont le Labex Action qui dépend de l'Institut FEMTO-ST de Besançon. L'occasion pour chacun de ces laboratoires de présenter leurs projets futuristes, d'échanger des idées mais aussi de rencontrer les acteurs du monde industriel et des secteurs Recherches et développement.

Star de la journée, la navette autonome intelligente du Labex IMobS3, situé à Aubière près de Clermont-Ferrand, dont le prototype était en démonstration, et qui pourrait bientôt équiper l'agglomération de Besançon.

Pouvant transporter jusqu'à dix personnes, cette navette autonome est passée à la phase industrielle. "C'est un projet très avancé, on a commencé il y a une dizaine d'années et on a pris les premiers contacts avec la société Ligier", détaille François Marmoiton du Labex ImobS3. "Ils se sont pris au jeu, ont vite vu les potentialités commerciales et aujourd'hui notre produit est prêt à descendre dans les rues, pour desservir des sites historiques comme ici à Besançon. Il y a pas mal d'exemplaires qui vont partir à San Francisco, d'autres tournent au Japon ou encore à Singapour."

Une de ces navettes pourrait ainsi bientôt permettre aux visiteurs d'accéder à la Citadelle de Besançon, explique Christophe Dollet, chargé de mission Smart City à la Ville et à l'agglomération de Besançon : "On souhaite tester cette navette entre le front Saint-Etienne et le haut de la Citadelle pour véhiculer les personnes qui ont du mal à monter cette côte. Il y a une pente à 18%, ça pose vraiment un problème aux constructeurs et ça les intéresse dans la mesure où il y a un défi technique à relever et pour nous, ça apporterait un plus en terme d'accessibilité. Par ailleurs, ça pose la question des véhicules autonomes dont on sait qu'ils vont arriver dans notre quotidien".