Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Besançon : Le client qui ne voulait pas régler une course en taxi de près de 600 euros !

-
Par , France Bleu Besançon
Besançon, France

C'est une affaire pour le moins insolite. Ce samedi matin, un Bisontin de 19 ans a décidé de prendre le taxi pour effectuer le trajet entre l'aéroport de Genève et la capitale Comtoise. Problème, il n'a pas voulu régler la facture de près de 600 euros.

Un Bisontin fait le trajet en taxi entre Genève et Besançon et ne paie pas la facture ... de près de 600 euros.
Un Bisontin fait le trajet en taxi entre Genève et Besançon et ne paie pas la facture ... de près de 600 euros. © Maxppp - WALTER BIERI

C'est la course d'une vie pour un chauffeur de taxi. Un trajet Genève-Besançon facturé près de 600 euros. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu, ce samedi matin, à l'arrivée de la voiture dans la capitale Comtoise. 

Le jeune homme s'est engagé à régler la facture

Aux alentours de 0h30, un chauffeur de taxi embarque un homme de 19 ans, à l'aéroport de Genève. La destination ? Besançon. Le taxi-man fixe le prix du trajet à 700 francs suisses, soit environ 600 euros. Le deal est accepté. Les deux hommes arrivent à destination peu avant 3h30. Problème, au moment de régler la course, le passager refuse. Il n'a pas l'argent sur lui et décide de prendre la fuite à pied. 

C'est à ce moment là que la scène devient encore un peu plus cocasse. Le jeune homme se rend compte qu'il a oublié de prendre son sac avec lui, laissé dans le coffre. Il décide alors de faire demi-tour. Entre temps, le chauffeur a alerté les policiers, qui interpelleront le Bisontin à proximité de la voiture. 

Le parquet a décidé de classer l'affaire sans suite, à condition que l'homme s'engage à payer les 600 euros de la course, par mandat cash. Ce qu'il a accepté.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess