Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Bikini : une bombe, un flop puis le succès. Découvrez l'histoire de ce maillot de bain révolutionnaire

Par

Le bikini fête ses 75 ans mais il n'a rien perdu de son pouvoir de séduction. À l'origine de ce symbole d'émancipation, on trouve un créateur de mode et des essais nucléaires. Voici l'histoire du maillot de bain qui a bouleversé les codes de la mode : le bikini.

Le mot bikini désigne, pour la majeure partie d'entre nous, un maillot de bain deux pièces. Pourtant, il ne faut pas nier l'importance de cet atoll du Pacifique nommé Bikini quand on parle de l'essor de ce maillot de bain. Patrice Gaulupeau est un expert de la mode, spécialisé dans les corsets et le balnéaire. Il a co-écrit le livre Bikini, la légende aux éditions Michel Lafon. Dans Minute Papillon ! , il nous raconte l'histoire du bikini.

Publicité
Logo France Bleu

La bombe et le bikini

L'atoll de Bikini est situé dans l'océan Pacifique et fait partie des îles Marshall. En 1946, ce lieu isolé est choisi par les États-Unis pour effectuer des essais d'armes atomiques.

Les américains cherchaient un endroit le plus désert possible, raconte Patrice Gaulupeau sur France Bleu à Sidonie Bonnec : "Ils ont fait déménager des tribus à grand renfort de dollars et ils ont énormément communiqué sur le fait que la bombe atomique avait fait que la guerre s'était arrêtée."

La population est réceptive à cette propagande et l'administration américaine multiplie les opérations de communication. À cette époque, on parle beaucoup de Bikini.

De son côté, Louis Réard tient une boutique de lingerie à Paris. "C'était un petit créateur de mode" indique Patrice Gaulupeau "mais à chaque fois qu'il faisait quelque chose, il essayait de faire en sorte que ça se sache, qu'on en parle quitte à ce que ce soit un peu excessif".

Son idée était de faire le plus petit maillot de bain jamais vu

En 1946, il baptise son nouveau modèle de maillot de bain "le bikini". Il présente son maillot de bain le 5 juillet, soit quelques jours après l'explosion de la bombe américaine à Bikini. Louis Réard profite ainsi de l'engouement autour de ce mot qui est au cœur de l'actualité. 

Le plus petit maillot de bain du monde

Dans le Paris de l'après-guerre, tout est propice à faire la fête. C'est dans ce contexte qu'a lieu la première présentation du bikini à la piscine Molitor. 

"La piscine Molitor est un endroit où l'on fait la fête constamment" rappelle Patrice Gaulupeau, "il y a des défilés de mode, de l'événementiel et il va y avoir une fête de l'eau où tout va tourner autour de l'eau, des maillots de bain, du balnéaire. Il va même y avoir une élection de miss".

Lors de cette élection, on cherche à élire la plus belle nageuse. Louis Réard est l'un des annonceurs de cet évènement. Il en profite pour présenter sa création, le plus petit maillot de bain du monde. Pour porter son maillot, il recrute Micheline Bernardini, une danseuse du Casino de Paris.

Micheline Bernardini et son bikini en 1946 © Getty - Bettmann

C'est un grand flop 

"Pendant Micheline Bernardini portait ce maillot de bain, il y avait quelque chose de plus important ailleurs, avec des peoples" raconte Patrice Gaulupeau, "à un bout de la piscine, tout le monde regarde les acteurs, les comiques et les célébrités, à l'autre bout de la piscine, il y a cette pauvre Micheline Bernardini qui va faire la présentation de son bikini". 

Le bikini passe alors totalement inaperçu. Dans la presse du lendemain, seul un tout petit article s'intéresse à cette présentation en faisant référence non pas au maillot de bain mais à la plastique du mannequin.

Dans Minute Papillon ! , Patrice Gaulupeau nous raconte comment le bikini a su conquérir le monde malgré ce premier échec. Écoutez l'émission sur notre site .

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu