Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bordeaux : excédé par les coqs de son voisin qui hurlent en pleine nuit, il porte plainte

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Un conflit de voisinage oppose deux propriétaires du quartier de la Bastide à Bordeaux depuis plus d'un an. Les coqs du premier, qui se mettent à chanter dès 3 heures du matin, font vivre un véritable enfer au second. Toutes les tentatives de médiation ont échoué.

Les 2 coqs ne sont pas enfermés la nuit "pour leur bien-être" assure leur propriétaire
Les 2 coqs ne sont pas enfermés la nuit "pour leur bien-être" assure leur propriétaire © Maxppp - Maxppp

Ces derniers mois, plusieurs affaires de plaintes déposées par des voisins excédés par les bruits de la campagne, ont émaillé les comptes rendus d'audiences des tribunaux. Toutes avaient en commun de se dérouler à la campagne. Mais un tel conflit se déroule actuellement en ville à Bordeaux, entre deux propriétaires du quartier de la Bastide. Le premier dit ne pas comprendre l'ampleur prise par cette histoire. Le second, qui a porté plainte, explique que sa vie est devenue un véritable enfer. 

Des coqs désorientés qui chantent à 3 heures du matin

Les coqs sont connus par annoncer le lever du jour, qui déclenche en général chez eux ce Coooocoooriccoooo!!! irrépressible ( et parfois strident). "Mais en ville", explique ce voisin qui a porté plainte, "l'éclairage public la nuit les déstabilise complètement, ils chantent donc de manière intempestive à partir de 3 heures du matin et au moins jusqu'à 7 heures !" rajoute le chef d'entreprise loin d'imaginer ce qui l'attendait quand il a acheté en 2018, ce pavillon de la Bastide qu'il pensait tranquille. Se décrivant comme non procédurier, et venant lui-même de la campagne, ce dernier a d'abord tenté d'aller dialoguer avec son voisin, Paul Laurent, 95 ans, le doyen du quartier. "Il m'a dit qu'il allait leur faire un poulailler pour la nuit, mais ne l'a jamais fait" se désole-t-il. 

Des tentatives de médiation qui ont toutes échoué

Le chef d'entreprise a alors entamé plusieurs démarches de médiation à la fois avec la ville de Bordeaux et le commissariat. Des tentatives qui toutes ont échoué. "Mes poules et mes coqs, j'y tiens énormément, et ils sont heureux comme ça" explique de son côté Paul Laurent. "Cette race ne supporterait pas d’être enfermée dans un poulailler !" poursuit-il. "Et puis dans l'ancien temps c'était comme ça, les coqs on les laissait en liberté et cela ne dérangeait personne" se désole-t-il. 

Paul Laurent dans son jardin avec ses poules et ses coqs
Paul Laurent dans son jardin avec ses poules et ses coqs © Radio France - Florence Pérusin

Pour ne rien arranger entre les deux voisins, les coqs de Paul Laurent ont élu domicile dans un arbuste se trouvant à quelques mètres à peine de la chambre de son voisin, les deux maisons étant mitoyennes. "Je suis sûr qu'il a fait exprès, la preuve, il a même mis une échelle contre l'arbuste pour leur permettre de monter !" se désole le chef d'entreprise qui en fin d'année dernière s'est résolu à porter plainte.

Une nuisance comparable au tapage nocturne

Une plainte jugée recevable par le parquet de Bordeaux. Car si la détention de poules, coqs et autres gallinacés est autorisée en ville, en revanche le propriétaire ne doit pas être à l'origine de nuisances qu'elles qu'elles soient, pour le voisinage. Dans ce cas précis, le chant des coqs de Paul Laurent est assimilable à un tapage nocturne et à ce titre passible d'une amende de 68 euros. Si aucune solution n'est trouvée d'ici là, les deux voisins s'expliqueront donc devant la justice.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess