Insolite

Bordeaux : Jusqu'au réveillon, une boutique éphémère de champagne dans le centre-ville

Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde vendredi 30 décembre 2016 à 4:00

Michaël Boudot (à gauche) et Maude Obrist(à droite) proposent dégustation et vente de champagne jusqu'à ce samedi.
Michaël Boudot (à gauche) et Maude Obrist(à droite) proposent dégustation et vente de champagne jusqu'à ce samedi. © Radio France - Mélanie Juvé

Installée rue Sainte-Colombe, en plein centre-ville de Bordeaux, la boutique-bar éphémère de champagne propose, depuis le 1er janvier, des dégustations et ventes de vin pétillant. Et le propriétaire Michaël Boudot a l'ambition d'imposer la boisson en terre de Bordeaux.

Dans sa petite boutique, Mickaël Boudot doit faire face à un double défi : convertir les Girondins au champagne, "mais le champagne est le deuxième vin le plus bu à Bordeaux, après le super vin de Bordeaux", et les convaincre que le champagne peut être consommée en dehors des fêtes. "C'est aussi une boisson qui peut accompagner un repas, ou se boire entre copains. Il n'y a pas besoin d'occasion spécifique," explique-t-il. Pour autant, 70% des ventes se font entre octobre et le nouvel an, et c'est donc pour cela que Michaël s'est installé à Bordeaux, avec sa compagne Maude Obrist, pendant cette période stratégique. Ils font découvrir les vins de 27 vignerons et proposent tout types de champagne, du grand cru au petit producteur, à partir de 20 euros la bouteille.

Une soirée pré-réveillon ce samedi

Installé depuis un an dans le Sud-ouest, le Rémois se sert de ce mois de décembre comme un laboratoire pour tenter d'imposer cette spécialité de sa région natale. Car, il l'a constaté, "à Bordeaux, il y a beaucoup de grandes marques représentées, mais pas de viticulteurs". Pour terminer en beauté, il propose un dernier événement avant de fermer boutique, le Before 31, organisé ce samedi, de 16 à 21 heures, pour faire passer plus rapidement l'après-midi pré-réveillon, en dégustant champagne et huîtres. Ensuite, Michaël et Maude feront les comptes, et constateront si le succès a été au rendez-vous. Et, si oui, leur prochain objectif sera de restaurer la boutique éphémère à Arcachon cet été.