Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Boulleret : une association propose un corbillard tiré par un cheval

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Et si vous étiez conduit au cimetière dans un corbillard tiré par un cheval ? C'est ce que propose depuis quelques semaines l'association "Les traits du Val de Loire" basée à Boulleret, au nord de Sancerre. Son but est de valoriser les chevaux de trait qui sont de plus en plus menacés en France.

Le corbillard vient d'être restauré et peut entrer en service
Le corbillard vient d'être restauré et peut entrer en service © Radio France - Michel Benoit

L'association "Les Traits du Val de Loire" a remis en état un corbillard hippomobile, vieux d'une centaine d'années. Il est maintenant terminé et n'attend plus que ses premiers "clients". L'association s'est déjà rapproché de nombreuses pompes funèbres pour leur proposer ses services, jusqu'à Bourges et pourquoi pas dans l'Indre. Pourquoi ne pas donner un petit goût d'antan à vos funérailles

Le corbillard avant sa restauration par l'association
Le corbillard avant sa restauration par l'association - Nathalie Bourreau

Il a fallu entièrement démonter le corbillard pour le remettre en état. Jean-Marc et son épouse Nathalie n'ont pas économisé leurs heures : "Les boulons étaient rouillés. On a tout décapé, poncé au papier de verre et à la brosse. Il a fallu pas mal d'huile de coude, mais ça valait la peine. On a tout repeint. Camille, notre ami ébéniste a refait tout l'arrière du corbillard." 

Nathalie et Jean-Marc Bougrereau n'ont pas ménagé leur peine.
Nathalie et Jean-Marc Bougrereau n'ont pas ménagé leur peine. © Radio France - Michel Benoit

Le résultat est magnifique... L'attelage a fière allure avec Noé : un ardennais de 900 kilos, une vraie peluche toute noire évidemment : "Le corbillard pèse moins de 500 kilos. Le plus difficile, c'est de démarrer mais ensuite, ce n'est pas un gros effort pour Noé", explique Gaëlle Vinck, meneuse de l'attelage. "Noé, c'est le cheval idéal pour ce genre de travail : il peut rester plusieurs heures, stoïque, à attendre. Il est très gentil, très doux. Je trouve que la présence d'un cheval pour des obsèques, cela apporte de la sérénité, de la douceur dans un moment qui est difficile. En plus, il n'y a pas de moteur, c'est écolo ! Et cela fait de très beaux souvenirs dans une famille." 

Noé, un magnifique cheval Ardennais, et quelques membres de l'association
Noé, un magnifique cheval Ardennais, et quelques membres de l'association © Radio France - Michel Benoit

Ce corbillard vient en complément des autres activités proposées par l'association qui intervient dans les vignes ou entretient les espaces verts avec ses chevaux. Elle en possède trois : cette race ardennaise est en péril car ces chevaux n'ont plus beaucoup d'utilité aujourd'hui : "Le seul débouché quasiment pour les éleveurs de chevaux de trait aujourd'hui, c'est la boucherie", regrette Danièle Vinck, trésorière de l'association les traits du Val de Loire. "Ce n'est pas satisfaisant. Il y a tellement d'autres moyens de les utiliser et de les faire vivre. Ce sont des bêtes superbes et tellement adorables."  Ce corbillard n'attend plus que vous, enfin , façon de parler bien sûr  ! (contact au 06 27 24 15 47)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess