Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Bourges : des étudiantes inventent une roue de vélo hybride

-
Par , France Bleu Berry

C'est ce qu'on appelle une bonne idée, récompensée d'un 2eme prix il y a quelques semaines au concours régional Pépite, réservé aux projets menés par des étudiants. Cinq étudiantes de l'INSA de Bourges, en dernière année de formation d'ingénieur, ont conçu une roue de vélo révolutionnaire.

Trois des cinq étudiantes du projet Eco Wheel, accompagnées de leur parrain, Denis Lambert (MBDA)
Trois des cinq étudiantes du projet Eco Wheel, accompagnées de leur parrain, Denis Lambert (MBDA) © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Cette roue transforme votre vélo classique, en vélo à assistance électrique et tout cela sans avoir à recharger de batterie. Eco Wheel, c'est son nom, n'a pas d'équivalent sur le marché.  Ces cinq étudiantes recherchent un partenaire industriel, car cette roue hybride a fière allure, mais uniquement sur le papier pour le moment. Une idée soufflée à Marine, par sa famille dans le garage de la maison : " J'étais avec mon frère et mon père, qui sont passionnés de vélo. Ils m'ont dit qu'il y avait peut-être quelque chose à creuser. Et ça correspondait bien à la thématique qu'on voulait travailler, à savoir la production d'énergie propre." 

Marine, Claire et Séverine travaillent sur le projet eco wheel. - Radio France
Marine, Claire et Séverine travaillent sur le projet eco wheel. © Radio France - Michel Benoit

Cette roue, vous la montez sur votre vélo classique, elle se recharge en pédalant sur le même principe que les moteurs hybrides : " Et quand vous avez besoin d'une aide pour avancer, vous cliquez tout simplement un petit levier, explique Claire, consciente de tout le travail qu'il reste à réaliser : " C'est sûr. On n'est pas encore au bout, mais on y croit. Toutes les pièces existent sur le marché. Il faut les assembler. On l'a fait sur l'ordinateur. Maintenant, il faut qu'on aboutisse à un prototype. Mais pour cela, il nous faudrait l'aide d'un industriel, parce que ça demande quelques moyens." 

L'INSA de Bourges forme des ingénieurs - Radio France
L'INSA de Bourges forme des ingénieurs © Radio France - Michel Benoit

Les cinq étudiantes ont déposé leur idée pour la protéger. Cette roue hybride serait vendue 450 euros. C'est nettement moins cher qu'un vélo à assistance électrique. Denis Lambert, salarié chez MBDA, est le parrain du projet : " C'est vrai que ça peut marcher. Sur le plan technique, c'est fiable. Bien sûr, il faut peut-être améliorer tout cela pour le rendre compatible sur un plan industriel. Je suis sûr que c'est prometteur avec l'essor de la mobilité douce. C'est dans l'air du temps ! "Peut-être un investissement d'avenir pour un industriel.