Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Bourges : il menace des agents de stationnement avec une tronçonneuse et termine en garde à vue

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Un homme de 24 ans est convoqué fin octobre devant le délégué du procureur à Bourges. Trois agents de stationnement de la ville l'accusent de menaces avec une arme pour le moins originale : une tronçonneuse.

Malgré nos investigations, impossible de retrouver la marque de tronçonneuse utilisée dans l'affaire.
Malgré nos investigations, impossible de retrouver la marque de tronçonneuse utilisée dans l'affaire. - Collection Watier/Maxppp

Bourges, France

Les trois agents de la sécurité de la voie publique (ASVP) de Bourges passaient un lundi après-midi somme toute tranquille dans la préfecture du Cher. Dans le quartier de la gare, ils étaient en pleine séance de travail, vérifiant les tickets de stationnement et dressant quelques prunes, lorsqu'ils ont décidé d'adresser la parole à un homme de 24 ans, qui était devant chez lui.

Menaces à la tronçonneuse

L'objet de l'interjection, pas une voiture mal garée, mais un chien non tenu en laisse. Le ton monte, la discussion s'envenime, à tel point que l'homme se saisit alors d'une arme qu'il avait à portée de main : une tronçonneuse ! Les trois agents détalent et préviennent le commissariat.

(Lors de notre discussion avec la police, nous ne sommes pas parvenus à déterminer pourquoi la tronçonneuse se trouvait là à ce moment précis alors que l'homme n'était pas à l'intérieur de son appartement, mais en pleine rue)

Convoqué devant le tribunal

La BAC (Brigade Anti-Criminalité) intervient et interpelle l'homme de 24 ans. Il n'a pas consommé d'alcool, ni de stupéfiants, et nie les faits. Pour les agents de stationnement, il a allumé la tronçonneuse et l'a brandi en leur direction. Selon la version du suspect, il a simplement exhibé la tronçonneuse, qu'il venait essayer dans la rue, car il s'agit d'un cadeau de son ex petite amie.

Cadeau ou non, l'objet a été confisqué, l'homme placé en garde-à-vue puis convoqué devant un délégué du procureur le 30 octobre. Il a l'obligation de se soumettre à un stage de citoyenneté. La tronçonneuse sera soit détruite, soit confiée à la greffe du tribunal qui décidera de son devenir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu