Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Bourges : Un cheval à la maison de retraite

dimanche 23 décembre 2018 à 19:34 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Depuis le mois de septembre, une aide-soignante de l'Ehpad Taillegrain à Bourges, amène son cheval pour un atelier avec les résidents. Cet atelier se déroule une fois par mois. A chaque fois, un joyeux moment.

Up d'Avran se prête de bonne grâce au brossage par les résidents de l'Ehpad Taillegrain
Up d'Avran se prête de bonne grâce au brossage par les résidents de l'Ehpad Taillegrain © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

On appelle cela de la médiation équine. Le but est de faire travailler la mémoire des personnes âgées et même de leur faire récupérer un peu d'autonomie dans les mouvements.  Elodie Mandler a préparé durant cinq ans son cheval pour le rendre très calme. Up d'Avran, c'est son nom, est capable d'aller partout en toute confiance et même de rentrer dans une maison, par la porte comme tout le monde comme s'il s'agissait de son box. C'est bien pratique pour permettre à cet atelier de continuer, au chaud, l'hiver. Il se déroule en petit groupe : six résidents durant deux heures environ. 

La toilette du cheval dure environ deux heures . Tout le groupe y participe. - Radio France
La toilette du cheval dure environ deux heures . Tout le groupe y participe. © Radio France - Michel Benoit

Deux heures pour faire la toilette de ce trotteur réformé de 10 ans : " On commence toujours la toilette par le flanc, explique Elodie Mandler, aide-soignante et propriétaire du cheval, et ensuite on descend progressivement. Regardez cette dame, d'elle même, elle descend ensuite sur les membres. c'est quelque chose qu'elle n'aurait jamais fait auparavant parce qu'il y avait de l'appréhension. Cela a disparu aujourd'hui.  Ces gestes permettent de travailler la souplesse, la dextérité. Cela change aussi le rapport que je peux avoir, les autres jours avec ces résidents. Ils me parlent plus facilement, une fois rentrés dans leur chambre. Et certains soins, parfois pas forcément très agréables, passent mieux." 

Une petite carotte en récompense... et même plusieurs. - Radio France
Une petite carotte en récompense... et même plusieurs. © Radio France - Michel Benoit

Pour le récompenser, Up d'Avran a droit à des carottes, sa gourmandise... Gilbert 81 ans, est venu pour la deuxième fois à cet atelier  : " Je suis heureux de venir. Ca me rappelle mes jeunes années. Pendant les vacances, on allait garder les vaches dans des domaines. Et il y avait aussi des chevaux. On dormait pas loin d'eux, à côté des écuries. Ah, c'est loin tout ça" regrette le retraité. 

Up d'Avran reste stoïque. Cinq ans de travail pour sa propriétaire. - Radio France
Up d'Avran reste stoïque. Cinq ans de travail pour sa propriétaire. © Radio France - Michel Benoit

Certaines personnes quittent même leur fauteuil roulant quelques instants pour s'occuper du cheval, un bel effort : " On travaille l'équilibre, souligne Sarah Hellio, psychologue, on essaie de faire émerger des émotions positives, des bons souvenirs. On le voit avec certaines personnes qui ont des troubles de la mémoire. Pour le coup, elles arrivent à se souvenir du cheval, de son nom et de ce qu'elles ont pu faire avec lui.  elles se rappellent également de la date à laquelle, il va revenir, parce que c'est le grand rendez-vous du mois pour elles. C'est très positif."