Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourges : une fresque signée Bernard Capo

-
Par , France Bleu Berry

Le bailleur social, Val de Berry, voit grand à Bourges : une fresque de près de 70 m2 sur la façade arrière de son siège à Bourges. Vous ne pourrez pas la manquer si vous passez du côté de la rue Louis Mallet.

Deux peintres réalisent la fresque sur la façade arrière du siège social du bailleur social Val de Berry
Deux peintres réalisent la fresque sur la façade arrière du siège social du bailleur social Val de Berry © Radio France - Michel Benoit

Val de Berry, plus gros bailleur social du Cher avec 11.200 logements,  fête son centenaire et voulait marquer l'événement.  L'organisme a donc fait appel au dessinateur de BD Berruyer le plus connu, Bernard Capo. Val de Berry lui a laissé carte blanche pour imaginer le dessin de cette fresque qui présente de nombreux personnages et des lieux emblématiques du département. du Cher.

Emmanuel Riotte, président de Val de Berry (à gauche) et Bernard Capo
Emmanuel Riotte, président de Val de Berry (à gauche) et Bernard Capo © Radio France - Michel Benoit

Bernard Capo avait déjà conçu des fresques sur les ponts de la rocade de Bourges : le président de Val de Berry, Emmanuel Riotte, tenait à ce que ce soit ce dessinateur berrichon qui signe cette nouvelle oeuvre  : " C'est un passionné d'histoire du département. Il a écrit sur l'abbaye de Noirlac, sur Alain Fournier , sur Bascoulard. Sa patte, je la voulais sur la façade. Il a notamment représenté des locataires. Certains sont reconnaissables et ont vécu à Bourges. " Plusieurs dizaines de personnages en effet, dont certains immédiatement identifiables : " J'ai fait un clin d'oeil à notre cher ami Bascoulard, qui lui aussi, a eu une histoire  assez proche des HLM à son époque " explique  Bernard Capo. 

Bernard Capo en compagnie des deux fresquistes qui transposent son dessin sur la façade.
Bernard Capo en compagnie des deux fresquistes qui transposent son dessin sur la façade. © Radio France - Michel Benoit

Marcel Bascoulard, le peintre clochard de Bourges... mais au premier plan de la fresque, c'est Jean-Jacques Rousseau qui est mis en exergue : " Tout de suite m'est venue l'idée d'inclure Jean-Jacques Rousseau puisque le siège de Val de Berry se situe rue Jean-Jacques Rousseau à Bourges " poursuit Bernard Capo. " D'autant plus que Jean-Jacques Rousseau est l'auteur d'un livre fameux " Du contrat social " et le contrat social c'est vraiment l'image d'un organisme HLM comme Val de Berry. Ensuite, j'ai représenté un panel de population qui bénéficie des services de Val de Berry. Je n'ai pas pu m'empêcher de placer mon premier personnage de BD, Loïc Francoeur, bien sûr, parmi eux. Et comme Val de Berry est présent sur tout le département, j'ai dessiné des sites emblématiques comme les monts du Sancerrois, l'abbaye de Noirlac, la cathédrale de Bourges, et la borne milliaire de Bruère Allichamps qui symbolise le centre géographique de la France, puisque le Cher, c'est le Centre du pays." Une fresque en noir et blanc qui met davantage en valeur le trait du dessinateur. 

La réalisation de la fresque aura nécessité deux semaines de travail.
La réalisation de la fresque aura nécessité deux semaines de travail. © Radio France - Michel Benoit

Pour transposer le dessin à grande échelle, les peintres utilisent une technique à base de calques : " On quadrille le mur avec des carrés de 1,5m par 2m " détaille Vincent Fossard, l'un des deux fresquistes : " En atelier en amont, on prépare des calques sur du papier kraft. On projette l'image dessus et on perce des trous avec une petite roulette. On pose les calques sur le mur. Ensuite, on met de la poudre de craie dans du tissus. On tapote dessus en suivant les traits et après on peint dessus. On est vigilant à rendre le coup de crayon du dessinateur pour ne pas le trahir."  L'échafaudage sera retiré dans quelques jours et on vous pourrez vraiment apprécier le travail. Les peintures  utilisées devraient durer au moins une quinzaine d'années... L'ensemble de la rénovation de la façade , fresque incluse, coûte 92.000 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess