Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Bretagne : Ils ont la passion des orages

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Ils traquent, suivent, attendent les orages aux quatre coins du monde, les chasseurs d'orages sont nombreux. Et même chez nous en Bretagne. Les éclairs de ce mardi étaient donc une aubaine pour eux.

Florian photographie régulièrement  les orages à Rennes
Florian photographie régulièrement les orages à Rennes © Radio France - DR

Rennes, France

Sur le toit d'une grande surface à Chantepie à côté de Rennes, Florian regarde si l'orage s'est définitivement éloigné.

Florian passe parfois plusieurs heures à attendre  - Radio France
Florian passe parfois plusieurs heures à attendre © Radio France - NV

Ce chasseur d'orages à un métier, une vie de famille, mais dès qu'il a le temps, il dégaine son appareil photo pour capturer les éclairs. "Déjà enfant je faisais des photos ou des vidéos. Depuis 2010, j'ai un équipement un peu plus pro, je peux maintenant me faire plaisir" lance fièrement Florian derrière son objectif.

Aujourd'hui, son appareil photo est quasiment autonome. Grâce à un capteur bleu, la prise est automatique.

Le capteur qui change la vie des chasseurs d'orages  - Radio France
Le capteur qui change la vie des chasseurs d'orages © Radio France - NV
Florian rajoutera cette photo à sa collection  - Radio France
Florian rajoutera cette photo à sa collection © Radio France - DR

Mais les contraintes du quotidien empêchent ce père de famille de partir au moindre coup de tonnerre. "Maintenant je dois prendre quelques minutes sur ma pause déjeuner, mais il faut que l'orage tombe au bon moment. Être chasseur d'orages demande beaucoup de travail, d'investissement. Mon ami Benjamin lui, fait de magnifiques photos parce qu'il est présent sur le terrain".

Rencontre avec Florian le chasseur d'orages

En effet, les kilomètres n'arrêtent pas Benjamin. Cet artisan plaquiste est chasseur d'orages depuis 3 ans. En Loire-Atlantique, en Charente- Maritime, ou alors en Bretagne, il va là ou la foudre tape. "Nous sommes deux dans la voiture. Un qui conduit et qui regarde le ciel, et l'autre qui a les yeux rivés sur les capteurs et les GPS. Le but est de ne prendre aucun risque". Grâce à sa profession, ce fan d'orages adapte facilement son emploi du temps à la situation climatique. "J'ai avancé mon chantier ce weekend pour être disponible ce mardi, il faut juste anticiper".

Benjamin est prêt à faire plusieurs centaines de kms pour une photo

Deux vies différentes, mais une même passion. Les deux hommes ont fait connaissance sur le site internet de Florian, qui bien sûr parle d'orages. Désormais ils se retrouvent sur le terrain, l'occasion d'évoquer leurs plus belles prises. Pour Benjamin c'était en août 2015. Ces yeux s'illuminent encore quand il en parle.

D'autres photos d'orages de Chris :

Photo Chris RUSSO -  - Radio France
Photo Chris RUSSO - © Radio France
Photo Chris RUSSO -  - Radio France
Photo Chris RUSSO - © Radio France - DR
 Chris RUSSO -  - Radio France
Chris RUSSO - © Radio France - DR
Choix de la station

France Bleu