Insolite

Bretagne : les gendarmes mobilisés... pour une crêpe pas assez sucrée

Par Annaïg Haute, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu mercredi 2 août 2017 à 11:05

Deux clientes sont devenues totalement ingérables pour une simple histoire de crêpe au sucre!
Deux clientes sont devenues totalement ingérables pour une simple histoire de crêpe au sucre! © Maxppp - .

On sait qu'en Bretagne, les crêpes, c'est sacré ! Mais franchement, ça ne mérite pas de menacer un crêpier, pour une histoire de sucre en poudre. C'est pourtant ce qui s'est passé dans le Trégor, dans les Côtes-d'Armor, dimanche soir.

Habituellement, dans les crêperies bretonnes, le conflit se limite au traditionnel : "on dit crêpe ou galette?", un débat qui suscite des échanges passionnés. Mais dimanche soir, une crêperie du Trégor, dans les Côtes-d'Armor, a été le théâtre d'un conflit insolite, et pour le moins disproportionné.

Des clientes menacent de briser la vitrine

La gendarmerie des Côtes-d'Armor détaille : "des clientes d'une crêperie du Trégor quittent l'établissement après avoir réglé leur note. Quelques minutes plus tard, les jeunes femmes reviennent pour se plaindre qu'une des crêpes servies n'a pas été assez sucrée".

Les deux femmes "très virulentes" selon les gendarmes menacent alors de briser la vitrine. Elles sont finalement repoussées par le tenancier, qui en avait ras-la-crêpe de cet esclandre, et qui a été aidé par des clients juste avant l'arrivée des gendarmes.

Non sans humour, les gendarmes des Côtes-d'Armor, qui relatent l'aventure sur leur page Facebook partagent la vidéo de la "Crêpe au sucre" des Bronzés. Histoire de détendre tout le monde, on vous propose de la revoir ici.