Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Brinon-sur-Sauldre : deux amies ouvrent la première colocation berrichonne pour seniors

-
Par , France Bleu Berry

C'est un concept qu'on rencontre assez souvent en Allemagne ou en Belgique mais encore rare en France : la colocation pour seniors. Comme cela existe pour les étudiants, plusieurs retraités qui louent ensemble un lieu, tout en disposant chacun de leur propre chambre.

Béatrice Nizon et Céline Bailly viennent de créer la colocation pour seniors "Art Beau et Sens " à Brinon sur Sauldre
Béatrice Nizon et Céline Bailly viennent de créer la colocation pour seniors "Art Beau et Sens " à Brinon sur Sauldre © Radio France - Michel Benoit

C'est que proposent deux amies à Brinon sur Sauldre, dans le Nord du Cher. Dix chambres et des pièces communes pour manger ou se distraire. Cette colocation pour seniors, la première en Berry, accueillera ses premiers résidents le 1er août. Un concept à mi-chemin entre la vie à domicile et la maison de retraite.  "Art, Beau et Sens" fait un peu penser à une pension de famille pour seniors. 

L'une des chambres proposées dans cette colocation pour seniors de Brinon sur Sauldre.
L'une des chambres proposées dans cette colocation pour seniors de Brinon sur Sauldre. © Radio France - Michel Benoit

La colocation s'étend sur plus de 400 m²

Ce qui surprend agréablement, c'est la taille des chambres, "celle-là fait environ 22 mètres carrés" détaille Béatrice Nizon, co-fondatrice de la colocation. "Les chambres ici font entre 15 mètres carrés et 33 mètres carrés. Elles disposent d'une salle d'eau et pour la plupart d'un coin salon avec télévision."  Deux chambres peuvent accueillir des couples. La colocation s'étend sur plus de 400 mètres carrés dans une ancienne bâtisse qui accueillit autrefois la salle de bal de Brinon-sur-Sauldre. Il y a un salon cosy, plusieurs coins-détente, une cuisine et un séjour avec une grande table pour manger ensemble. 

Le salon très cosy
Le salon très cosy © Radio France - Michel Benoit

Présence et indépendance

Chacun fait sa popote dans une cuisine commune, on garde son indépendance tout en vivant avec d'autres, "l'idée, c'est vraiment de maintenir leur rythme de vie. S'ils souhaitent faire une grasse-matinée, pas de problème. On n'impose rien. On se couche quand on veut" précise Céline Bailly, l'autre maîtresse de maison, à l'origine du projet. 

"Le concept, c'est évidemment d'accueillir des personnes autonomes, mais on a installé un monte-personne dans l'escalier. Les déambulateurs passent aussi dans l'encadrement des portes. On voit souvent des couples qui se retrouvent en Ehpad. L'un des deux souffre parfois des prémices d'Alzheimer. Son conjoint est fatigué et ils n'ont pas d'autre solution que l'Ehpad alors que c'est trop tôt pour eux. On peut être un lieu pour eux." 

La table de la salle à manger commune, très grande pour créer du lien
La table de la salle à manger commune, très grande pour créer du lien © Radio France - Michel Benoit

Les deux amies espèrent accueillir les personnes qui souffrent de la solitude chez elles mais qui ne sont pas prêtes à tout abandonner pour aller en Ehpad. "L'idée c'est aussi qu'ils s'entraident, qu'ils aillent frapper à la porte du voisin en cas de petit problème" indique Béatrice Nizon. "Sinon, on reste d'astreinte 24h/24 et on peut rappliquer sur un simple coup de téléphone la nuit notamment". 

Chaque chambre dispose d'une salle d'eau
Chaque chambre dispose d'une salle d'eau © Radio France - Michel Benoit

Un investissement de 400.000 euros

Céline et Béatrice seront là tous les jours sauf le dimanche pour faciliter la vie des résidents "on est là pour entretenir tous les communs, le linge de lit " expliquent les deux complices. "On proposera deux animations par semaine. On aidera à faire à manger. On est là pour donner du sens à leur vie. Ce côté humain, cela n'a pas de prix pour nous." 

Les deux copines ont investi 400.000 euros pour ouvrir cette colocation senior. _"_Art Beau et Sens" organise ses portes ouvertes tout au long du week-end prochain (les 26 et 27 juin) ainsi que le lundi après-midi. Les séjours (un contrat locatif type meublé) peuvent éventuellement être de court séjour. Trois personnes ont déjà réservé leur chambre. Les prix varient de 800 à 1.500 euros par mois (APL possible)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess