Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Broons : un sphinx pour Rolande dans le cimetière !

dimanche 1 novembre 2015 à 6:00 Par Johan Moison, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Après un voyage en Égypte, une habitante de Broons dans les Côtes d’Armor s'est fait construire un tombeau en forme de sphinx.

Le sphinx ne passe pas inapercçu dans le cimetière de Boons
Le sphinx ne passe pas inapercçu dans le cimetière de Boons - Johan Moison

Broons, France

« Je voulais quelque chose qui sorte de l’ordinaire »****, lance Rolande, la propriétaire du tombeau. Pari gagné. Son lion surmonté d’une tête de sphinx ne passe pas inaperçu au milieu des croix du cimetière de Broons. «_ J’ai visité l’Égypte. Les pyramides, les sphinx, ça m’a plu. Si j’avais été en Chine, je me serais peut-être fait faire une pagode. Pourquoi faire comme tout le monde ?_» s’interroge Rolande.

Une photo prise en Egypte a servi de modèle

Rolande habite juste en face des pompes funèbres. En rentrant de voyage, elle a donc tout simplement traversé la route. « Je leur ai apporté une photo que j’avais prise en Égypte et je leur ai demandé de faire la même chose. Ils ont envoyé le cliché à un sculpteur du fin fond de la Bretagne ».

Rolande voulait une tombe qui sorte de l'ordinaire - Aucun(e)
Rolande voulait une tombe qui sorte de l'ordinaire - Johan Moison

Un lieu de rendez-vous dans le cimetière

« C’est étonnant, surprenant, original ». Installé depuis un peu plus d’un an dans le cimetière, le sphinx continue d’alimenter les conversations. « Au début, les gens se donnaient presque rendez-vous pour aller le voir », explique Jeanne qui nettoie une tombe à proximité.

Momifier ? Pourquoi pas !

« Certains m’ont demandé si j’allais me faire momifier. En réalité, si c’était possible, ça me plairait bien », s’amuse Rolande. Rolande qui ne semble pas redouter le jour où elle rejoindra sa dernière demeure. « J’ai un âge bien avancé peut être pas très loin de ce monument ! »

Un sphinx pour veiller sur Rolande, le reportage de Johan Moison