Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

C'est parti pour la 8e édition de l'Echappée belle, un superbe ultra-trail à travers le massif de Belledonne

L'Echappée Belle, un trail dans le massif de Belledonne, 8e édition, démarre ce vendredi matin à 4 heures pour les premiers départs de l'Intégrale, la course de 149 kilomètres entre le domaine de Vizille et Aiguebelle en Savoie, où les premiers sont attendus samedi matin vers 6 heures

Le départ de l'Intégrale de 149 kilomètres sera donné par vague de 100 coureurs, toutes les demi-heures, à partir de 4 heures du matin, ce vendredi
Le départ de l'Intégrale de 149 kilomètres sera donné par vague de 100 coureurs, toutes les demi-heures, à partir de 4 heures du matin, ce vendredi - Bruno Lavit

L’Échappée belle, dans le massif de Belledonne, a pu avoir lieu, malgré le Covid-19, même si certains coureurs étrangers ont annulé leur participation.

Florian Hubert, le créateur et le directeur de course de l'Echappée Belle, détaille le protocole anti-covid

Un protocole sanitaire très strict pour trois courses en montagne

Les 548 inscrits sur l'Intégrale solo et les 80 en duo vont s'élancer du Domaine de Vizille ce vendredi matin à 4 heures pour 149 kilomètres, non-stop, jusqu'à Aiguebelle en Savoie. Florian Hubert, le créateur de cet ultra-trail et le directeur de course nous explique comment il a mis en place le protocole anti-covid : " Les plus forts vont partir en premier, par vague de 100, toutes les demi-heures. Ils auront ainsi moins de chance de se croiser sur le parcours ou au ravitaillement. Les 600 bénévoles sont tous masqués, les coureurs aussi, mais seulement quand ils s'arrêtent pour manger ou boire. Ils ne peuvent pas courir masqués ! On a envoyé les deux-tiers des dossards par la poste et les autres ont eu un rendez vous pour venir le chercher pour fluidifier tout rassemblement." L'organisation a aussi embauché des commissaires de course pour que les gestes barrières soient respectés.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Intégrale, parcours des crêtes et traversée nord

Samedi matin, dès 4 heures, il y aura le départ des deux autres courses : le parcours des crêtes avec 57 kilomètres, depuis la station de ski du Collet d'Allevard et avec une nouveauté cette année, à savoir un passage par la Maurienne. "Sur ce parcours, les coureurs vont devoir gérer leur autonomie, il y aura moins de ravitaillement. Et dans l'avenir, on veut développer cette notion de course en autonomie " explique Florian Hubert. Le départ des 87 kilomètres de la Traversée nord se fera, toujours par vagues, depuis une autre station de ski, celle du Pleynet. 

Le trailer est tout petit face à l'immensité de la montagne
Le trailer est tout petit face à l'immensité de la montagne - Thomas Vigliano

1668 participants, mais sans François d'Haene et 600 bénévoles

Pour cette édition 2020, on compte 1668 participants, 600 bénévoles, sans qui, selon Florian Hubert, rien ne serait possible. Cette année, François D'Haene ne s'est pas inscrit. En 2019, cet "ovni du trail" avait couru l'Integrale en 23h55, pulvérisant ainsi le précédent record de plus de trois heures ! Pour cette 8e édition, ce record ne devrait pas être battu mais il y aura quand même un beau plateau international, avec des coureurs affûtés qui vont faire le spectacle, assure l'organisateur.

Les premiers coureurs de l’Intégrale sont attendus samedi vers 6H30 à Aiguebelle, en Savoie
Les premiers coureurs de l’Intégrale sont attendus samedi vers 6H30 à Aiguebelle, en Savoie - Thomas Vigliano

Sébastien Chaigneau, parrain de la course, sera au départ du 149 kilomètres avec à ses côtés : Juliette Blanchet, Arthur Joyeux-Bouillon, Benoit Chauvet, Ugo et Aubin Ferrari,  et Cédric Chavet, entre autres.  Sangé Sherpa, Christophe Anselmo, anciens vainqueurs, remettront leurs titres en jeu.

Sur le 87 kilomètres, seront à suivre avec attention la suèdoise Mimmi Kotka, Hillary Hallen, Laura Besseghini, Gaëlle Decorse, Edouard Laudier, Jean-Adrien Michel, Mattia Colella, Frederic Callier, Sébastien Gérard.  Sur le 57 kilomètres, Julie Roux, Marine Quintard, Marie Dorin, Jordi Gamito, Sylvain Court, Benjamin Roubiol, Noël Giordano, Louison Coiffet, Thibault Jean sont à surveiller.

L'Echappée Belle est à vivre en direct sur en Facebook live sur le site de l'organisation et sur Télé-Grenoble.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess