Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Des Toulonnais se battent pour garder leur boîte à dons

vendredi 27 juillet 2018 à 19:12 Par Théo Hetsch, France Bleu Provence

Depuis un an, une boîte à dons était installée à l'angle des rues Pierre Semart et de Pomet à Toulon. Les habitants pouvaient y déposer des livres, vêtements ou objets et en piocher d'autres. Une manière de créer du lien social. Mais la mairie exige le retrait de l'installation.

 Le collectif à l'origine de la Givebox a lancé une pétition sur les réseaux sociaux.
Le collectif à l'origine de la Givebox a lancé une pétition sur les réseaux sociaux. - .

Toulon, France

Depuis quelques jours, impossible de trouver la "Givebox". Elle était installée à l'angle des rues Pierre Semart et de Pomet depuis un an. Mais après le coup de pression de la mairie, elle est rangée dans l'atelier de Nicolas Pottier : "La Givebox a été retirée car on craignait que la mairie la mette à la benne." Le gérant de l'espace de co-working "L'archipel", fait partie des 20 personnes à l'origine de la boîte. Il a pris un petit coup derrière la tête : "Bien sûr c'est un peu d'étonnement, explique-t-il. C'est aussi un frein à une belle initiative collective. On espère que c'est juste le temps d'obtenir l'autorisation d'occuper l'espace public." Pour en être certain, le collectif a lancé une pétition sur les réseaux sociaux.

Des livres, des vêtements... et même des imprimantes !

Après un an d'existence, la boîte à dons marchait bien. Peut-être un peu trop pour Géraldine Bossart, du magasin "by LMS", juste en face. "Un samedi, il y a eu un gros arrivage et les gens n'ont pas forcément tout bien rangé, après en matière de dépotoir, il y a bien pire", explique-t-elle en pointant les poubelles sauvages face à sa boutique. Elle veille chaque soir à ce que la boîte à dons soit propre et rangée.

"Personnellement, j'ai déjà donné des vêtements et même une imprimante, en parfait état, mais que je n'utilisais plus, raconte Nicolas Pottier, Elle est partie en quelques heures et a fait un heureux." Et tout cela créé du lien social, le don s'accompagnant souvent d'une petite discussion. "Grâce à la Givebox, j'ai rencontré ma voisine, raconte Géraldine Bossart. On discute tous les jours maintenant".

Une autorisation temporaire ?

Mais la mairie n'en démord pas. Hélène Audibert est adjointe à la rénovation urbaine : "Lorsque l'on occupe comme ça l'espace public, il faut une autorisation, rappelle-t-elle Et puis ce n'est pas la première fois que l'on constate du désordre sur cette boîte à dons. Ce n'est pas l'image que l'on veut donner de notre coeur de ville."

Quant à l'autorisation ? "Nous verrons bien, dit l'élue, en fonction de leurs propositions, on pourra leur accorder une autorisation provisoire en attendant de trouver un lieu pérenne". Les porteurs du projet vont être reçus ces jours-ci à la mairie.