Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

À Caen, les accros à Pokémon Go privatisent le petit train touristique !

mardi 26 juillet 2016 à 17:36 Par Philippe Thomas, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu

La folie Pokémon Go touche à son tour la ville de Caen. Et ici pour partir en chasse, les fans du jeu ont réservé le petit train touristique de la ville, rebaptisé pour l'occasion le Pokétrain. Un à deux créneaux sont réservés par jour pour partir à la chasse des fameuses créatures !

Les fans du jeu dans le petit train touristique à Caen !
Les fans du jeu dans le petit train touristique à Caen ! © Radio France - Lauriane Havard

Gérard, le conducteur, n'a pas hésité une seconde quand on lui a proposé de faire des tours de la ville uniquement pour les joueurs de Pokemon Go. Une façon pour lui de sortir du train-train quotidien : "Il faut s'adapter et puis c'est dans l'air du temps, c'est intéressant. Faire les choses dans la joie et la bonne humeur, on en a pas mal besoin en ce moment " lance Gérard. A côté les chasseurs de Pokémon s'amusent : "il est au top Gégé !" lancent-ils goguenards.

Ils sont une vingtaine à emprunter à chaque fois le Pokétrain - Radio France
Ils sont une vingtaine à emprunter à chaque fois le Pokétrain © Radio France - Lauriane Havard

Maintenant on ressort, c'est sympa

Richard est à l'origine du Pokétrain. Pour lui c'est une bonne façon de mettre le nez dehors : "maintenant on ressort, on marche et on prend des Mc Do en ville avec des gens qu'on ne connait pas et au final c'est vraiment sympa." Rémy, 23 ans, lui aussi dans le train ne le contredit pas : "c'est une passion que j'ai depuis que je suis tout petit, c'est un bon moyen de renouer le contact" avec une passion vieille de 10 ans. Pour Marie, médiatrice culturelle, c'est aussi  façon de découvrir le patrimoine de la ville pour des gens qui ne l'auraient pas fait obligatoirement.

Le reportage de le Pokétrain de Lauriane Havard

La chasse au Pokémon à Caen - Radio France
La chasse au Pokémon à Caen © Radio France - Lauriane Havard