Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Carvin: vers une deuxième vie pour le carillon de l'église Saint-Martin

-
Par , France Bleu Nord

Le carillon de la tour de l'église St Martin de Carvin a cessé de résonner depuis de nombreuses années. Victime des outrages du temps il a été réduit au silence, une association veut lui offrir une seconde vie et lance une souscription.

Tout en haut de la tour de l'église St Martin, le carillon a cessé de sonner depuis de longues années
Tout en haut de la tour de l'église St Martin, le carillon a cessé de sonner depuis de longues années - Béatice Bertolleti

La tour de l'église Saint-Martin a été érigée au début du XIIXème siècle par Pélagie de Rohan à la mémoire de son époux Guillaume de Melun, seigneur et prince d'Epinoy. Les textes attestent de la présence d'un carillon d'une vingtaine de cloches.

Mais l'histoire et les outrages du temps auront raison du carillon qui doit finalement être déposé en 2009 après la chute de l'une de ses cloches et malgré une restauration artisanale au début des années 80. 

Il faut sauver le carillon de Saint-Martin

Aussitôt une association voit le jour "Pour la Renaissance du Carillon de Carvin". Dès lors un long travail est lancé pour programmer le remplacement du carillon. Un diagnostic de la tour permet d'envisager l'installation d'un nouvel instrument.

L'église St Martin a été accolée à la tour érigée par Pélagie de Rohan en 1732
L'église St Martin a été accolée à la tour érigée par Pélagie de Rohan en 1732 © Radio France - Claire Mesureur

Un projet ambitieux qui prévoit un carillon d'une cinquantaine de cloches qui permettrait d'élargir le répertoire des morceaux joués sur l'instrument.

Les carillons font partie du patrimoine régional...

la présidente de l'association "Renaissance du Carillon de Carvin", Béatrice Bertolotti, veut sauver le patrimoine de la commune

Ecouter: Béatrice Bertolotti est la présidente de l'association "Renaissance du Carillon de Carvin"

Les donateurs pourront voir leur nom gravé sur certaines cloches, pour ceux qui choisissent d'investir et d'acheter l'une des plus grosses. "Pour les autres, une plaque sera apposée près de la cloche qu'ils ont décidé d'acheter".

Une carillonneuse pour faire résonner l'instrument

Pour que l'opération prenne tout son sens, il va falloir faire vivre l'instrument. Annick Millbrandt est quasiment prête à donner des concerts sur le futur carillon. Elle joue déjà du piano et de l'accordéon mais elle a décidé de dompter le carillon. 

Annick Millbrandt a pris des cours avec le maître carillonneur de Douai, Stéfano Colleti. Et grâce au clavier d'étude que l'association met à sa disposition, elle peut s'entraîner régulièrement.

"Le carillon permet au public d'écouter la musique sans avoir à entrer dans une salle de concert, ce n'est que du partage".

Ecouter: Annick Millbrandt répète sur un clavier d'étude

Et pour participer à la souscription, l'association "Renaissance du Carillon de Carvin" est joignable via sa présidente: beabertolotti@hotmail.fr

Choix de la station

À venir dansDanssecondess