Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Ce Breton retrouve son père et ses trois sœurs après des années de recherche avec un test ADN

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu

C'est une histoire incroyable que vous révèle France Bleu Breizh Izel : celle d'un Breton de 55 ans qui retrouve l'intégralité de sa famille grâce à un test ADN.

Bernard et son père
Bernard et son père

Concarneau, France

C'est un scénario digne d'un téléfilm de Noël, mais qui est devenu réalité pour Bernard Perrin, 55 ans, habitant de Concarneau (Finistère). Il y a un peu plus d'un mois, ce Breton reçoit une notification sur son téléphone : "nous avons trouvé quelqu'un avec qui vous partagez plus de 25% d'ADN." C'est à ce moment précis que sa vie va basculer.

"C'est pas évident de se découvrir un frère de 55 ans"

Un an plus tôt, sur les conseils de sa fille, il a recours à un test ADN MyHeritage commandé depuis les Etats-Unis. La recherche de ses origines, "c'est une quête que j'ai menée toute ma vie," avoue-t-il. Bernard est élevé seul par sa mère qui refuse de lui révéler l'identité de son père. Son seul indice : son papa a été surveillant au lycée Colbert de Lorient en 1963. Il arrive à obtenir la liste des personnes qui ont travaillé dans l'établissement cette année-là. Pour autant, il ne découvre pas son géniteur. Il décide alors de se tourner vers un test ADN dont la commercialisation est interdite en France. Ses données génétiques sont donc envoyées aux Etats-Unis. Lors de la découverte des résultats, là encore, sa famille reste introuvable.

Bernard Perrin retrouve son père après 55 ans de recherche

Jusqu'à ce jour de 2019 où une certaine Gaëlle fait un test ADN à son tour. Son patrimoine génétique matche à 25% avec celui de Bernard. Le choc est immense pour la bretonne. Elle décide alors de contacter Bernard sur l'application Messenger. Puis vient le coup de téléphone et la rencontre. Gaëlle et ses deux sœurs donnent rendez-vous à Bernard dans un café parisien

Bernard et ses soeurs - Aucun(e)
Bernard et ses soeurs

"J'avais le cœur qui battait à mille à l'heure"

"Dès que je l'ai vu, je me suis mise à pleurer. Il ressemble tellement à papa, c'est dingue", avoue Gaëlle, lorsqu'elle raconte sa rencontre avec son demi-frère. La forme du visage, les traits, les bras, la carrure... Tout lui rappelle son père. "Au-delà du test ADN, il y a une ressemblance physique évidente", explique-t-elle. Bernard et ses trois sœurs s'observent, parlent et apprennent à se connaître. Ils sont de parfaits inconnus, pourtant reliés par le sang. 

Le récit intime de Gaëlle, la demi-sœur de Bernard

"Mon père n'était pas au courant de mon existence," se souvient Bernard. Sa sœur appelle son papa et lui révèle qu'il a un quatrième enfant. C'est le choc pour Jacques. Le père et le fils s'appellent. Tout concorde : la date de naissance de Bernard, le poste de surveillant de Jacques à Lorient. Bernard descend alors à Biscarosse, accompagné de sa sœur, pour rencontrer son père, après 55 ans de recherche.

Gaëlle et son père Jacques - Aucun(e)
Gaëlle et son père Jacques

"Fais attention, mon fils"

"On a passé trois heures à s'observer, à compter nos points communs", sourit le quinquagénaire. Déjà, la ressemblance physique est frappante. Jacques était ingénieur dans les télécoms, Bernard est ingénieur naval. Les deux hommes sont des globe-trotters confirmés. Le père et le fils partagent aussi cette passion commune pour la navigation. Au delà du lien génétique, les deux hommes ont suivi le même parcours de vie. En partant, Jacques lui recommande d'être prudent : "Fais attention sur la route, mon fils." A ce moment-là, Bernard sait qu'il fait déjà partie des leurs. 

Aujourd'hui, Bernard Perrin a trouvé une seconde famille. "J'ai été accueilli à bras ouverts, sans jugements, ni à-priori, c'est émouvant et inimaginable", raconte-t-il, ému. Bernard et Jacques s'appellent deux à trois fois par semaine. En février, Jacques, 79 ans, va se marier avec sa compagne de plusieurs années. Evidemment, toute la famille est invitée. Bernard sera aux premières loges. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu