Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Centenaire de la Première Guerre mondiale

Centenaire de l'Armistice : sept monuments aux morts du Gard classés aux Monuments historiques

vendredi 9 novembre 2018 à 15:38 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Gard Lozère

La Commission régionale du patrimoine et de l'architecture vient de se prononcer pour l'inscription au titre des Monuments historiques de 42 monuments aux morts dans la région. Il y en a sept dans le Gard et deux en Lozère.

Le monuments aux morts de Nîmes par l'architecte Henry Castan et le sculpteur Auguste Carli. 1924
Le monuments aux morts de Nîmes par l'architecte Henry Castan et le sculpteur Auguste Carli. 1924 © Radio France - Sylvie Duchesne

Gard, France

Dans le cadre des commémorations nationales du centenaire de la première guerre mondiale, l'État a consacré une étude aux monuments aux morts. Il a décidé de protéger les plus emblématiques d'entre eux, au titre des Monuments historiques. Bien qu'éloignée du front, l'Occitanie a payé un lourd tribut à se conflit, comme en témoigne la présence de ces monuments dans presque chaque commune de la région. 

Les monuments aux morts ont été classés en fonction de plusieurs critères. Les monuments affirmant une composition architecturale, un fort ancrage dans l'espace urbain, une thématique régionaliste (Beaucaire par exemple) ou une sensibilité pacifiste. 

42 monuments aux morts classés dans la région

C'est sur la base de ces travaux que 42 monuments aux morts de la région Occitanie ont été classés au titre des Monuments Historiques. Ils viennent s'ajouter aux cinq déjà protégés dans le courant des années 1990 et 2000 (Clermont-l'Hérault, Lodève, Port-Vendres, Céret et Montauban).

Dans le Gard, sept monuments ont été classés : Alès, Beaucaire, Gallargues-le Montueux, la Grand-Combe, Nîmes, Saint-Hippolyte-du-Fort, Saint-Jean-du Gard. Et deux en Lozère : à Langogne et Saint-Chély-d'Apcher. 

  - Radio France
© Radio France - Sylvie Duchesne
  - Radio France
© Radio France - Sylvie Duchesne