Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Charente-Maritime : elle accouche chez elle guidée par les pompiers au téléphone

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

Apolline est née vendredi dernier dans la chambre de ses parents. Ce n'était pas un choix, le bébé était sans doute trop pressé de découvrir le monde. Ses parents qui n'ont pas eu le temps d'aller à la maternité ont été guidés par les pompiers au téléphone.

Apolline est née le 3 janvier 2020 dans la chambre de ses parents. Ils ont été guidés au téléphone par les pompiers
Apolline est née le 3 janvier 2020 dans la chambre de ses parents. Ils ont été guidés au téléphone par les pompiers - Vincent, le papa

Apolline est née le vendredi 3 janvier à 17h50, elle pèse 3 kg 735 et mesure 51,5 centimètres. Mais Vincent, l'heureux papa, ne pourrait pas raconter l'accouchement en détail. _"J'ai eu un blanc, je revois ma fille arriver mais pour le reste je n'ai que quelques flashs. Il y a eu trop d'émotion d'un coup_"

Trop d'émotion parce que le bébé est arrivé bien plus rapidement que prévu. Dans l'après-midi, la maman Amandine qui se trouvait chez elle à Saint-Romain-de-Benet (Charente-Maritime) a eu les premières contractions. "Rien de violent, c'était comme un début de travail, les douleurs n'étaient pas intenses. Ma femme m'a donc dit on va prendre le temps de se préparer, nous avons quand même appelé la sage-femme mais sans nous affoler", raconte Vincent. 

Mais vers 17 heures, tout s'est accéléré : les contractions se sont rapprochées, de plus en plus  ... "Amandine n'arrivait plus à se déplacer. J'avais démarré la voiture mais on _n'avait plus le temps de se rendre à la maternité de Saintes même si lle se situe à une vingtaine de minutes de chez nous_. Et heureusement, ça aurait été compliqué dans la voiture, vous comprendrez pourquoi par la suite ..." poursuit-il 

Ils ont fait du beau travail parce que j'étais un peu perdu

Amandine a perdu les eaux et elle a rapidement compris que son bébé allait arriver dans les minutes à venir.  "J'ai composé le 18 et j'ai dit aux pompiers, un peu paniqué : 'venez vite'", sourit Vincent qui ne travaille absolument pas dans le milieu médical. 

Le jeune papa salue l'action des secours. Une ambulance a été immédiatement envoyée et un pompier est resté au téléphone pour guider les parents durant l'accouchement. "Ils ont fait du beau travail parce que j'étais un peu perdu. Ils se sont assurés que tout se passe bien, ils nous ont aiguillés. Je ne me souviens plus précisément des mots employés par la personne au bout du fil mais _je peux vous dire qu'il m'a beaucoup rassuré_".  

C'est l'un des moments les plus forts que l'on a vécu 

Apolline est née moins de quinze minutes après l'appel aux pompiers. "J'ai vérifié que le cordon n'était pas autour du cou et ensuite elle s'est mise à pleurer donc à respirer et à partir de là, je me suis dit c'est bon tout va bien." Il a ensuite allongé le bébé contre la maman. Vincent admire son calme : "Elle a été remarquable !

Lorsque les pompiers sont arrivés, un quart d'heure plus tard, Apolline était déjà bien blottie contre sa maman, dans la chambre parentale où elle est née. Les pompiers ont procédé aux premiers soins puis la mère et l'enfant ont été emmenés à l'hôpital de Saintes. "Tout calmement, comme si c'était normal. C'est juste que l'accouchement s'est passé un peu plus rapidement à la maison et sans présence de médecin physiquement", ironise Vincent. Le jeunes parents se remettent doucement de leurs émotions : "c'est l'un des moments les plus forts que l'on a vécu"

Le bébé et la maman se portent bien. Apolline a rencontré sa grande sœur, Léonie qui elle, a treize mois. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu