Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Une chasse aux Pokémon géante à Valence

samedi 23 juillet 2016 à 13:33 - Mis à jour le samedi 23 juillet 2016 à 13:35 Par Tommy Cattaneo, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Le phénomène prend de l'ampleur ces derniers jours. Pokémon Go, un jeu à télécharger pour téléphone portable, a rassemblé les joueurs drômois et ardéchois samedi. Une chasse aux Pokémon, ces petits monstres animés, était organisée dans les rues de Valence.

Kenza, Camille, Astrid et une centaine d'autres personnes ont participé à la chasse aux Pokémon dans Valence.
Kenza, Camille, Astrid et une centaine d'autres personnes ont participé à la chasse aux Pokémon dans Valence. © Radio France - Tommy Cattaneo

Vous avez sûrement vu des dizaines de jeunes dans les rues de Valence samedi après-midi, le nez collé sur leur téléphone portable. Ils ne s'envoient pas de message, non, il chassent... les Pokémon. Il s'agit d'un nouveau jeu à télécharger sur mobile, Pokémon GO. Il n'est pas encore officiellement sorti en France, mais certains ont des versions d'autres pays, accessible avec quelques bidouillages. Plus d'une centaine de joueurs se sont réunis Place du champs de mars pour une chasse géante.

Le gibier est virtuel, et avant de commencer la traque, il faut se préparer. "Déjà il faut avoir un bon téléphone", confie Théo, joueur depuis deux semaines. Et aussi un chargeur. Le jeu consomme vite la batterie des utilisateurs, puisque il utilise la caméra vidéo et le GPS du mobile. "Ensuite il faut une bouteille d'eau, des vêtements légers et de la passion" ajoute Théo.

La batterie pour recharger le télephone ... accessoire indispensable de tout dresseur de Pokémon qui se respecte. - Radio France
La batterie pour recharger le télephone ... accessoire indispensable de tout dresseur de Pokémon qui se respecte. © Radio France - Tommy Cattaneo

Mais comment ça marche ? L'application affiche le plan de l'endroit où l'on se trouve, sur l'écran. Et quand un joueur est à proximité d'un Pokémon, le téléphone se met en mode camera et affiche le petit personnage dans le décors réel. Lucas vient d'en trouver un, tout près de la cathédrale de Valence. "J'essaye d'attraper un Nosferapti, ça ressemble à une chauve-souris", explique Lucas. Il tape sur son écran pour essayer de d'attraper la bestiole animée. Mais sans succès.

Un Bulbizarre vient d'apparaître le téléphone de Lucas. Prochaine étape : essayer de l'attraper. - Radio France
Un Bulbizarre vient d'apparaître le téléphone de Lucas. Prochaine étape : essayer de l'attraper. © Radio France - Tommy Cattaneo

Le parc Jouvet et les alentours de la mairie de Valence

Le but, c'est d'avoir tous les Pokémon dans son téléphone. Il faut chercher partout. Mais certains coins sont plus peuplés que d'autres. "Le parc Jouvet c'est top", lâche Inès en souriant. "Il y a aussi la mairie. Il faut y aller vers trois heures du matin, ça grouille de Pokémon."

C'est encore mieux groupe alors les joueurs se réunissent. C'est aussi tout l'intérêt de ce jeu vidéo. "On va parler entre nous, échanger des astuces" explique Alexandre, l'un des organisateurs de la chasse de Valence. "Le jeu vidéo se met vraiment dans la réalité et c'est génial." En plus ça fait faire du sport. Plus on marche, plus on a de chance d'attraper des Pokémon.

Reportage sur le phénomène Pokémon GO à Valence.