Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Châteauroux : des tortues colonisent les égouts

vendredi 1 avril 2016 à 6:00 Par Jules de Kiss, France Bleu Berry et France Bleu

Une colonie de cistudes, ces petites tortues autochtones de la Brenne, s'est établie dans les égouts de Châteauroux. Elles y trouvent tout ce dont elles ont besoin, une chance pour cette espèce menacée de disparition.

Une tortue cistude prise en photo à la sortie des égouts, jeudi 17 mars 2016
Une tortue cistude prise en photo à la sortie des égouts, jeudi 17 mars 2016 © Radio France - Simon Planqueur

Châteauroux, France

Elles ont trouvé un endroit qui leur plait bien ! Une vingtaine de cistudes ont investi les égouts de Châteauroux. Elles sont arrivées par l'Indre et on progressivement colonisé les évacuations d'eaux usées de la ville.

Plusieurs habitants, comme Simon Planqueur qui habite rue de la Rochette, ont signalé la présence des reptiles à proximité de certaines bouches d'égout depuis le début de l'année : "J'en ai vu deux en rentrant chez moi, à côté d'une bouche d'égout. Ça fait drôle".

Le seul inconvénient, c'est peut-être le bruit qu'elles peuvent générer

La mairie a lancé des prospections qui sont venues confirmer ces premières observations. Cela n'étonne pas Vivien Airault, chargé de mission au Parc naturel régional de la Brenne : "Cette espèce est un peu l'éboueur de son milieu naturel. A l'aval des égouts, à la jonction entre l'exutoire, la rivière, et la sortie de l'égout, il y a beaucoup de choses à manger. Elles trouvent des insectes, des poissons morts, des bouts de nourritures qui viennent des égouts, comme de la pizza, qui reste un de ses mets préférés", souligne le chercheur.

La présence des cistudes n'est a priori gênante pour personne. Le reptile n'est pas nuisible. Le seul inconvénient, c'est peut-être le bruit qu'il peut générer. "Parfois, on les entend, surtout le soir quand il pleut. Leurs cris remontent des bouches d'égouts". Les cris sont audibles car les cavités du système d'évacuation agissent comme une caisse de résonance. Sinon, on ne les entendrait pas d'après Vivien Airault : "leur cri n'est pas très spectaculaire, il ne déchire pas les tympans. En terme de sonorités, ça ressemble un peu à un cowaaaaabaaaanga, mais pas fort". D'après le scientifique, cette colonisation de l'égout est surtout une bonne nouvelle pour les cistudes, une espèce est en voie de disparition en France, qui pourrait donc se sauver grâce à ce nouveau cadre de vie.

Des tortues dans les égouts de Châteauroux, le reportage de Jules de Kiss