Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Châtillon : les ateliers de maroquinerie Léon Flam remportent un grand succès avec les goodies aux couleurs de l'Elysée

vendredi 5 octobre 2018 à 16:26 Par Aurore Richard, France Bleu Berry

Depuis la mi-septembre, les ateliers de maroquinerie Léon Flam, basés à Châtillon sur Indre, se sont lancés dans la fabrication de porte-clés et d'étuis pour passeports aux couleurs de la présidence de la République. Ils ne regrettent absolument pas, cela fonctionne très bien.

Il faut compter maximum 15 minutes pour la fabrication d'un porte-clés.
Il faut compter maximum 15 minutes pour la fabrication d'un porte-clés. © Radio France - Aurore Richard

Châtillon-sur-Indre, France

Les ateliers de maroquinerie Léon Flam, à Châtillon sur Indre, fabriquent des porte-clés et des étuis pour passeports aux couleurs de l'Elysée depuis la mi-septembre. La présidence de la République a en effet lancé ce projet pour les journées du patrimoine et elle a retenu, entre autres, cette entreprise berrichonne. Depuis trois semaines, le succès est au rendez-vous pour Léon Flam.

Pour chaque porte-clés, le cuir est coupé, teinté, on y pique un petit drapeau français, on ajoute un anneau et on emballe. Il faut compter près d'un quart d'heure pour en fabriquer un exemplaire

Les salariés ne doivent pas traîner car le PDG de la société, Louis Epaulard, a déjà reçu une nouvelle commande à livrer pour la fin du mois. Près d'un millier de porte-clés et d'étuis pour passeports doivent sortir de l'atelier. 

Le succès a été plus important que prévu. "On a eu une première commande de 150 pièces mais on s'est retrouvé en rupture de stock quasi immédiatement", s'étonne encore le PDG. 

Désormais, pour répondre à cette nouvelle commande, les sept employés sont à pied d'oeuvre pour fabriquer les nouveaux produits. Une personne a même été recrutée pour prêter main forte. 

Ces goodies représentent près de 20 000 € de chiffre d'affaires

Pour autant, la fabrication de sacs en cuir, la spécialité de la maison, ne doit pas être mise de côté. Louis Epaulard doit donc s'organiser. "Il faut essayer d'être le plus efficace possible pour fournir nos autres clients. On a un petit peu de stock mais il faut justement qu'on ne prenne pas trop de retard sur les stocks pour Noël qui est une grosse période pour nous", explique le chef d'entreprise. 

Ce n'est pas évident mais cela vaut le coup financièrement. Cela représente près de deux semaines du chiffre d'affaires de l'année, autrement dit, quasiment 20 000 €

Ce projet a aussi un effet sur la clientèle étrangère de Léon Flam. "Que ce soit des grands magasins en Amérique du Nord ou au Japon, cela les rassure de voir que l'on fait la maroquinerie de la présidence de la République française qui a une très bonne image à l'international", souligne Louis Epaulard. 

Le patron espère passer de 8 à 12 salariés en 2019

Cela pourrait même lui permettre de remporter quelques marchés publics. Une réussite pour ces ateliers qui se sont implantés ici en 2017. Au début, ils étaient installés dans les locaux d'une autre entreprise, ils ont désormais leur propre espace et ils voient encore plus grand. Le PDG espère rapidement doubler son chiffre d'affaires évalué à 500 000 €, tout comme il compte bien passer de 8 à 12 employés dans le courant de l'année 2019.

Les porte-clés à 29 € l'unité, tout comme l'étui pour passeport à 35 € sont à retrouver sur le site internet de la boutique de l'Elysée.