Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Cher : l'importante explosion "sans fumée ni feu" dans une maison serait due... à une bombe de laque !

samedi 29 juillet 2017 à 20:09 Par Adèle Bossard, France Bleu Berry

Un mystérieux accident domestique a en partie détruit une maison ce samedi sur la commune de Feux, dans le Cher. À ce stade, les gendarmes ne voient pas d'autre explication que l'explosion d'une bombe de laque. C'est le seul élément explosif retrouvé sur place.

Illustration gendarmerie
Illustration gendarmerie © Radio France

Feux, France

À quoi est due cette explosion "sans fumée ni feu" sur la commune de Feux, dans le Cher ce samedi matin ? La femme était seule dans sa maison, elle n'a miraculeusement pas été blessée, mais les dégâts sont impressionnants et ils seraient dus à une bombe de laque !

À ce stade, c'est le seul élément explosif que les gendarmes ont retrouvé sur place. Ils sont formels, ce n'est pas criminel, et il n'y a pas de gaz dans la maison. La femme est seule chez elle au moment de la détonation, elle est réveillée par un gros "boum" qui vient de la salle de bain vers 7h du matin. L'explosion est tellement puissante que 3 pièces sont touchées, la salle de bain mais aussi la cuisine et le garage attenants. Plusieurs cloisons tombent, le plafond en placo est même éventré, on voit la laine de verre !

La fabricant de la laque contacté

La bombe de laque est pour le moment leur seule piste crédible envisagée. Les interrogations évidemment restent nombreuses : Pourquoi a-t-elle explosé ? Pourquoi et comment aurait-elle fait autant de dégâts ? Le fabricant de la laque a été contacté. L'Institut de recherche criminel de la gendarmerie nationale (IRCGN) a également été saisi. Les premiers résultats devraient être connus dans les jours qui viennent.

La femme, son mari et son fils, qui vivaient dans la maison, ont été relogés.