Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Chez Armor Lux, le carreau va remplacer la rayure

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

La plus célèbre des marinières bretonnes fait ses adieux. L'entreprise quimpéroise entame une vraie révolution : remplacer ses célèbres rayures par des carreaux dans ses prochaines lignes. L'objectif : changer d'image et se démarquer de la concurrence.

Le patron Jean-Guy le Floch (à droite) a décidé d'opter définitivement pour le carreau
Le patron Jean-Guy le Floch (à droite) a décidé d'opter définitivement pour le carreau © Radio France - Soisic Pellet

Quimper, France

Elle est un symbole chez les Bretons et elle va pourtant bientôt disparaître. La marinière ne sera plus fabriquée chez Armor Lux. L'entreprise a décidé de changer radicalement ses collections et de remplacer ses rayures par des carreaux et des losanges. Une vraie révolution, expliquée par "la concurrence très importante venue d'Asie" affirme Jean-Guy le Floch, le patron d'Armor Lux. 

La marinière trop et mal copiée 

Une concurrence importante et surtout"de mauvaise qualité". "La rayure est galvaudée", ajoute le responsable des collections de l'entreprise Lionel Rodriguez. Ils ont donc tous les deux pensé à un nouveau motif pour remplacer les rayures : le carreau et le losange. Ce qui ne change pas, c'est la couleur. Jean-Guy le Floch l'explique : "le blanc et le bleu, c'est notre ADN. On garde donc les mêmes couleurs, évidemment". Histoire aussi de ne pas trop perturber la clientèle. 

Le standing restera le même 

Du changement dans les collections certes, mais pas dans le savoir-faire. "Le carreau doit être parfait, comme nos rayures l'étaient" assure Lionel Rodriguez. Pour ça, l'entreprise a donc sorti les grands moyens. Des millions d'euros d'investissement car tout devait être remplacé dans les usines. Des nouvelles machines et des ouvrières de confection désormais formées à ce nouveau motif. 

C'est un très très gros projet, un investissement à très long terme pour que cette entreprise se pérennise."  Lionel Rodriguez, responsable des collections chez Armor Lux 

Les nouveaux pulls et t-shirts commencent déjà à être fabriqués pour être vendus à la fin du mois. Mais pour les plus nostalgiques, rassurez-vous, quelques milliers de marinières vont être fabriquées d'ici-là, comme "collectors" de l'entreprise. 

Bon premier avril.