Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Chute du mur de Berlin : Checkpoint Montigny, l'escape game de la réunification

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Des élèves d'allemand et leur professeur du lycée Jean XXIII de Montigny-lès-Metz organisent ce samedi un escape game sur le thème de la chute du mur de Berlin. Une manière ludique et symbolique de célébrer les 30 ans de l'événement.

Les élèves du lycée Jean XXIII et Dimitri Sokolowski peaufinent les derniers détails de leur escape game
Les élèves du lycée Jean XXIII et Dimitri Sokolowski peaufinent les derniers détails de leur escape game © Radio France - Clément Lhuillier

Montigny-lès-Metz, France

Ils auraient pu reconstruire un mur et l'abattre à leur manière. Ils ont choisi deux arbres, enchaînés par le tronc, mais unis par la racine. Dimitri Sokolowski, professeur d'allemand au lycée Jean XXIII de Montigny-lès-Metz, avec l'aide d'une dizaine de ses élèves, célébrerons de manière originale les 30 ans de la chute du mur de Berlin : avec un escape game en plein air, dont l'objectif sera de libérer un passage imaginaire entre Montigny-Ouest et Montigny-Est. Avec un nom sans équivoque : "Checkpoint Montigny".

8 parcours 

"Il y'aura 8 chaines autour de ces arbres, 8 parcours et 8 énigmes qui permettront d'ouvrir les cadenas et le passage" dévoile Dimitri Sokolowski. Le chiffre 8 n'a pas été choisi au hasard : c'est le nombre de point de passages qui existaient à travers la capitale allemande à l'époque du mur. Les questions seront posées en français et en allemand, sur le principe de collaboration et de la coopération des participants, comme dans tout bon escape game. Le jeu se déroulera dans les parties extérieures du lycée, et à l'espace Europa-Courcelles de Montigny-lès-Metz. 

Dimitri Sokolowski, professeur d'allemand au Lycée Jean XXIII

Le mur de Berlin sera symbolisé par deux arbres reliés entre eux par huit chaînes  - Aucun(e)
Le mur de Berlin sera symbolisé par deux arbres reliés entre eux par huit chaînes - Morgan Debesse

Avec l'enseignant, une dizaine d'élèves de Terminale travaillent depuis plus de cinq mois à la mise en place de ce projet historique et pédagogique, mais qui n'en oublie pas moins d'être ludique, avec l'aide notamment d'une application mobile spécialement créée pour l'occasion. "Ça devient réèl et concret confie Clémence, et il faut vraiment que se soit parfait pour le Jour J." 

Clémence, lycéenne de terminale au Lycée Jean XXIII

Passeurs de mémoire 

Pour construire le jeu, les élèves se sont inspirés de leurs connaissances acquises en classe, mais aussi de ce qu'ils ont vu de leurs propres yeux à l'occasion d'un voyage à Berlin l'an passé. "Nous avons vu le mur. Il y a quelque chose qui s'en dégage, qu'on ne peut pas retranscrire simplement entre deux arbres, explique Antoine, mais on essaye par nos énigmes de mettre le plus d'éléments possibles pour donner au moins une petite idée aux gens de comment cela pouvait être à l'époque." 

Il y a quelque chose qui s'en dégage

Antoine, lycéen au lycée Jean XXIII

Julien considère le mur de Berlin comme"un héritage de tous les événements du début du XXe siècle", quand Théo n'oublie pas les liens étroits que l'histoire a chaotiquement tissé entre la Moselle et l'Allemagne. Dimitri Sokolowski voit en ses élèves des "passeurs de mémoires". C'est aussi une manière, à travers ce jeu, de fédérer les lycéens et la population autour de cet événement auquel 130 personnes au moins participeront. 

L' événement a même son propre logo  - Radio France
L' événement a même son propre logo © Radio France - Clément Lhuillier

Une autre forme de pédagogie

De cette expérience, les élèves comme Gauthier retiennent également une autre forme d'apprendre l'histoire et ses enjeux. "On en dégage une nouvelle forme de pédagogie, dans un autre format que ce qu'on voit en classe habituellement." C'est aussi pour eux l'occasion de promouvoir la culture et la langue de nos voisins dans notre département frontalier. Un investissement et une motivation qui se traduisent par ce qui est devenu la devise de ces lycéens : "Wir sind dabei !" (nous sommes partants !)

"Checkpoint Montigny", samedi 9 novembre de 14h à 15h30, au lycée Jean XXIII et à l'espace Europa-Courcelles de Montigny-lès-Metz. 

Reportage de Clément Lhuillier

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu