Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Les portraits de l'été avec France Bleu Belfort Montbéliard

Cinq jours avec Jean-Marie Choffat, le Belfortain aux 1.200 ascensions

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Son carnet de courses comporte plus de 1.200 ascensions, malgré un cancer qui le tenaille depuis 27 ans. A 61 ans, le Belfortain Jean-Marie Choffat envisage de poser les chaussures d'escalade. France Bleu Belfort Montbéliard vous propose son portrait en cinq épisodes.

Jean-Marie Choffat dans on appartement belfortain
Jean-Marie Choffat dans on appartement belfortain © Radio France - Christophe Beck

Belfort, France

Natif de Belfort, mais élevé à Bourguignon dans le pays de Pont de Roide, Jean Marie Choffat a découvert l'alpinisme sur un malentendu. A cause de ses mauvais résultats à l'école, son père le prive de colonie Peugeot pour l'envoyer dans un camp d'escalade dans le Massif du Mont Blanc. La punition se transforme en révélation. Le jeune Jean-Marie découvre la passion de sa vie et poursuivra son initiation sur les parois du Haut Doubs au dessus de Pont de Roide.

Deux rencontres majeures vont marquer son apprentissage. Jean-Marie Choffat croise et se lie d'amitié avec deux alpinistes de renommée mondiale : René Demaison et Yannick Seigneur. Peu à peu, le Belfortain se fait un nom dans le milieu de la haute montagne. En 1981, avec Yannick Seigneur, il réalise la première ascension hivernale du Mont Blanc par l'arrête de l'Innominata. Puis, il tutoie les sommets de l'Europe entière, avant de mettre le cap sur l'Afrique, notamment le célèbre Hoggar dans le sud algérien, mais aussi le mont Kenya.

En 1991, Jean-Marie Choffat apprend qu'il souffre d'un cancer. La maladie va le freiner, mais pas l'arrêter. Entre deux chimiothérapies, il gravit les Grandes Jorasses dans le Massif du Mont Blanc. Jean-Marie Choffat a écrit une dizaine de livres pour exprimer son amour de la montagne et témoigner de son combat contre la maladie avec la montagne.

Jean-Marie Choffat en pleine ascension  - Aucun(e)
Jean-Marie Choffat en pleine ascension - DR

Episode 1 : La passion naît sur un malentendu

La punition se transforme en révélation.

Episode 2 : Les premières ascensions en solitaire, notamment sur la "Roche Fendue" à Bief

La "Roche Fendue" à Bief a été son théâtre de jeu

Jean-Marie Choffat à l'assaut de la Roche Fendue à Bief  - Aucun(e)
Jean-Marie Choffat à l'assaut de la Roche Fendue à Bief - DR

Episode 3 : Avec l'arrête de l'Ignominata, Jean-Marie Choffat entre dans la cour des grands de l'alpinisme.

Deux rencontres majeures vont façonner le jeune alpiniste

Episode 4 : Le cancer l'a ralenti, mais sans jamais l'arrêter.

Son défi contre la maladie : voir son fils à l'âge de 20 ans.

Jean-Marie Choffat lors de la 1ère dans l'Escanaïed dans le sud algérien en novembre 1988 - Aucun(e)
Jean-Marie Choffat lors de la 1ère dans l'Escanaïed dans le sud algérien en novembre 1988 - DR

Episode 5 : Un docu-fiction est en tournage pour témoigner cette passion pour la montagne par delà le cancer.

L'heure de regarder dans le rétroviseur. Jean-Marie Choffat sera l'objet d'un docu fiction.

Jean-Marie Choffat est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages sur ses aventures, dont "la vie à pleine mains, au delà du cancer" un entretien avec Alexandre Bollengier, journaliste à l'Est Républicain.