Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Cluny : un prof de sport quitte le collège en montgolfière

-
Par , France Bleu Bourgogne, France Bleu
Cluny, France

Un prof d'EPS du collège Prud'hon à Cluny vient de partir en retraite d'une manière peu banale. Ses collègues et ses élèves lui ont fait une haie d'honneur pour l'emmener jusqu'au stade de rugby de la commune où l'attendait une montgolfière.

C'est dans cette montgolfière que Bernard Bloin et sa compagne se sont envolés
C'est dans cette montgolfière que Bernard Bloin et sa compagne se sont envolés © Radio France - DR

Cela fait 15 ans que Bernard Bloin est professeur d'éducation physique et sportive (EPS) au collège Prud'hon à Cluny. Jeudi soir, il est parti à la retraite de manière insolite : c'est une montgolfière qui l'attendait à la sortie de l'établissement.

Pour cet homme de 61 ans qui n'aime pas être au centre de grosses fêtes, la surprise est de taille. " Je ne voulais pas fêter ma retraite de manière grandiose. Mais je ne regrette rien, et au contraire je trouve que ce que j'ai vécu est extraordinaire. Je crois que c'est la première fois et probablement la dernière que je vis quelque chose d'aussi intense collectivement " raconte Bernard Bloin, encore très ému.

Bernard Bloin entouré de ses élèves  - Aucun(e)
Bernard Bloin entouré de ses élèves - DR

La fête commençait pourtant de manière assez traditionnelle. Un pot de départ dans le collège, une fois les cours terminés. Mais quand ses collègues viennent le chercher pour sortir de l'établissement, Bernard Bloin ne sait pas vraiment à quoi s'attendre : " j'ai commencé à voir quelques élèves qui étaient à l'extérieur, je me demandais ce qu'ils faisaient là à cette heure ci. Et puis en avançant, j'ai compris que c'était une haie d'honneur. J'ai avancé avec plein d'émotion, plein de larmes dans les yeux et de sympathie pour tous ceux qui étaient présents. "

Mais la surprise ne s'arrête pas là. La haie d'honneur conduit le professeur tout droit vers le stade de rugby. Et sur la pelouse, il découvre une montgolfière qui se prépare. " Et là j'ai compris. J'ai compris qu'on allait faire avec ma compagne une visite aérienne de Cluny. Je suis un grimpeur, alors les airs je connais bien, mais d'habitude je suis plutôt accroché à mon rocher. "

Prêts pour le décollage  - Aucun(e)
Prêts pour le décollage - DR

Une histoire qui n'est pas sans rappeler celle d'Alain Donnat, le professeur qui a ému le monde entier. Bernard Bloin lui a passé sa vie à organiser des camps d'escalade, des spectacles de cirque avec ses élèves. " Peut-être que je déclenche des choses de par ma façon d'être avec les élèves, les parents ou mes amis. Mais c'est comme dans un couple, c'est la relation dans les deux sens qui va construire quelque chose, et j'ai toujours dit que je remerciais les parents d'avoir fait des gamins comme ça. "

S'il reconnaît que la relation avec ses élèves va lui manquer, il porte sur l'évolution de son métier un regard mitigé : " quand on travaille en tant que prof, on a la chance d'avoir un potentiel d'humain, d'émotion, qu'à mon avis on néglige parfois un peu trop au profit d'autre chose comme la rentabilité. Il ne faut pas que l'école devienne une entreprise."

Son rêve maintenant qu'il est retraité, c'est que la ville de Cluny installe à nouveau dans la ville un mur d'escalade.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu